Sons et biodiversité

À l'écoute du monde qui disparaît

Philippe Barbeau et Martine Todisco
Philippe Barbeau et Martine Todisco Photos : Cha Gonzalez

Ingénieurs du son, spécialistes du cinéma animalier, Philippe Barbeau et Martine Todisco ont passé leur vie à écouter et classer les bruits du monde sauvage, pour des films à succès comme Microcosmos (1996) ou Le Peuple migrateur (2001). Désormais à la retraite, ils n’ont pas perdu pour autant leur acuité à déchiffrer l’environnement grâce à leurs oreilles ultrasensibles, qui sont de nos jours les témoins désemparés d’un monde à la fois moins peuplé et plus bruyant que jamais.

Quel bruit fait-elle, votre enfance ? Celle de Philippe Barbeau sonne comme un murmure entêtant, reconnaissable entre mille : le chant du coucou. Pas n’importe lequel, « seulement quand les notes se réverbèrent et résonnent dans les futaies ». Chaque printemps, c’est la même chose : l’oiseau chante dans son coin du Loir-et-Cher, et il se revoit en culotte courte dans la forêt de Rambouillet, soixante ans plus tôt, à pique-niquer avec les parents.Une paire d’oreilles hypersensibles, qu’il a en commun avec sa compagne, Martine Todisco. Tous deux ont fait carrière dans le cinéma comme ingénieurs du son. Exclusivement spécialisés dans le documentaire animalier. Un métier de niche ? Eux sont des stars de la discipline – des pionniers, même –, césarisés en 1997 pour l’emblé­matique Microcosmos. Le Peuple de l’herbe

Article issu de notre numéro 52 « La joie malgré les défaites », en kiosques tout juin-juillet et sur notre boutique


Leur fiche de poste n’est pas bien claire ; bavarder avec Philippe et Martine, c’est accepter de pénétrer dans une dimension...

Cet article est réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés

En vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Le numéro pdf "l'avenir sera low-tech" en cadeau

S'inscrire

S'identifier

Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
NUMÉRO 54 : OCTOBRE-NOVEMBRE 2022:
Êtes-vous éco-anxieux ?
Lire le sommaire

Les derniers articles