Biden, écolo bidon ?

The Green No Deal

Après les annonces ambitieuses, passée la vague d’espoir, à quoi ressemble concrètement la politique écologique de la nouvelle administration américaine ? S’ils survivent à leur passage au Congrès, les grands projets de Joe Biden devraient se résumer à un programme d’investissements publics afin de stimuler une hypothétique croissance verte. Voiture individuelle et consumérisme resteront au cœur d’un American way of life définitivement non négociable.

Décidément, la météo est capricieuse aux États-Unis. Après la vague de sécheresse et de chaleur record qui a touché la côte ouest au début de l’été, le pays entier risque de voir s’abattre d’ici peu une pluie... de dollars. Fin juin, le président Joe Biden, fraîchement élu, a coché la première case de son ambitieux programme en obtenant un accord entre sénateurs démocrates et républicains sur une partie de son vaste plan d’investissement public. Ce deal bipartisan permettrait, s’il est approuvé par le Congrès, d’injecter 1 209 milliards de dollars (environ 1 017 milliards d’euros au cours de début juillet) sur huit ans – dont 580 milliards de dépenses nouvelles – dans les équipements routiers et aéroportuaires, les réseaux d’eau, d’électricité et d’internet, ainsi que dans les transports publics (train et bus). Ces mesures constituent une partie du « Plan pour l’emploi américain », présenté en mars par la Maison Blanche, et entraîneraient selon Biden « le plus grand investissement dans les transports publics de l’histoire américaine ». Sans compter les 1 900 milliards du plan de relance déjà validés, dont une partie financera également ces transports publics ou les réseaux d’eau.

« America is back », clame le locataire de la Maison Blanche, parfois présenté comme un nouveau Roosevelt. Sur la scène internationale, le retour des États-Unis dans l’accord de Paris et les appels de Biden au multilatéralisme ont effectivement fait la...

Cet article est réservé aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés.

En vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Le numéro "l'avenir sera low-tech" en cadeau

S'inscrire

S'identifier