Durée de vie des objets

3 propositions radicales pour un âge de la maintenance des objets

Illustration : Stefan Glerum

Face au gâchis de ressources et d’énergie que représente le renouvellement incessant de nos appareils, quelques lois – encore timides – ont récemment renforcé le pouvoir des consommateurs et le secteur de la réparation. Pour aller vers un véritable âge de la maintenance, intellectuels et associations formulent des propositions plus ambitieuses. Mais ces dernières impliquent un affrontement avec les intérêts des industriels.

Compter sur l’effet garantie 

Quelque 40 millions. C’est le nombre d’objets qui tombent en panne chaque année en France et ne sont pas réparés. Du frigo à la cigarette électronique en passant par l’imprimante, nous avons pris l’habitude de remplacer un produit usagé par un neuf. 

Article issu de notre numéro 61 « Reprendre les choses en main », en kiosque, librairie et sur notre boutique !


Pour encourager les consommateurs à renouveler leurs appareils, la durée de garantie est restreinte au minimum. Celle-ci est en effet l’ennemi à abattre : selon l’Ademe1, 80 % des marchandises sous garantie sont ramenées chez leur fabricant ou chez un sous-traitant pour être réparées, contre moins de 40 % de celles qui ne sont plus sous garantie. Pour une raison évidente : le prix de la réparation. Pour 68 % des consommateurs, c’est la première cause de renoncement à ce geste écologique2.

Les industriels ont longtemps eu gain de cause : la France a mis quinze ans pour se conformer à une directive européenne de 1999, fixant à deux ans...

Débloquez cet article gratuitement !

Débloquez cet article gratuitement !

Accédez à cet article vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Notre numéro "À quoi devons-nous renoncer ?" offert en pdf

S'inscrire

S'identifier

Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 3€/mois

S'abonner
NUMÉRO 64 : JUIN-JUILLET 2024:
Peut-on échapper à l'emprise numérique ?
Lire le sommaire

Les derniers articles