Autonomie et liberté

Aurélien Berlan : « Nous sommes totalement à la merci des grandes entreprises qui nous nourrissent »

Photos : Thomas Baron

Tout le monde se réclame de la liberté, mais bien peu arriveraient à la définir précisément. La liberté, n’est-ce pas faire ce qu’on veut dans l’enceinte de sa vie privée ? N’est-ce pas jouir sans entrave de ses droits, de ses biens et de ce que la société a à nous offrir ? N’est-ce pas être délivré par les autres et par les machines de tout ce qui est fastidieux et gris dans l’existence ? Oui, du moins selon sa conception moderne. Or, dans Terre et Liberté, Aurélien Berlan met en lumière à quel point cette conception-là de la liberté est mutilée et mutilante. Plutôt que de chercher la délivrance vis-à-vis du monde matériel, ce philosophe et agriculteur nous enjoint plutôt à retrouver notre autonomie politique et matérielle, à voir que ce qui nous fait vivre nous rend également libres.

Pourriez-vous revenir sur la notion de liberté et ses métamorphoses au cours des derniers siècles ?

J’aime bien partir du célèbre discours tenu à Paris en 1819 par Benjamin Constant, De la liberté des Anciens comparée à celle des Modernes. Pour les Grecs anciens, la liberté consistait à participer à l’exercice du pouvoir et s’apparentait donc à la démocratie directe. À l’inverse, la bourgeoisie moderne, notamment anglaise, l’a conçue de manière plus individuelle, voire individualiste : être libre, c’est jouir d’un certain nombre de droits, notamment celui de ne pas s’intéresser à la politique, d’avoir une vie privée garantie par la Constitution. C’est cette conception libérale, qu’on peut résumer à l’inviolabilité de la vie privée, qui a fini par s’imposer au cours du XXe siècle. 

Retrouvez cet article dans notre hors-série « Comment nous pourrions vivre » avec Corinne Morel Darleux, rédactrice en chef invitée, disponible sur notre boutique.


Qu’est-ce qui vous a poussé à remettre en question cette conception ?

Le travail que j’ai mené dans Terre et Liberté...

Cet article est réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés

En vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Le numéro pdf "l'avenir sera low-tech" en cadeau

S'inscrire

S'identifier

Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
NUMÉRO 54 : OCTOBRE-NOVEMBRE 2022:
Êtes-vous éco-anxieux ?
Lire le sommaire

Les derniers articles