Bascules #2

Aurélien Berlan : « déserter le monde industriel, renouer avec l'autonomie »

Illustration : Maria Fade

Réduite par le libéralisme à la délivrance de toute nécessité – se nourrir, habiter, s’habiller –, notre définition collective de la liberté est emprisonnée dans une conception qui en fait l’ennemie des dominés et de l’écologie. Dans un geste théorique décisif, Aurélien Berlan a reconnecté, avec son essai Terre et Liberté (La lenteur, 2021), la définition de la liberté avec celle de l’autonomie : être libre, c’est d’abord être maître de ses conditions de vie, et non pas les déléguer. Revenant sur son choix personnel d’expérimenter l’autonomie, le philosophe démontre ici comment sa proposition articule d’un même mouvement émancipation sociale et éthique écologique.

Le 10 mai 2022 aurait dû être une cérémonie de remise de diplômes comme tant d’autres pour les élèves d’Agro­ParisTech, c’est-à-dire un moment convenu d’autocélébration et de fête. Mais, dans l’ambiance feutrée de la salle Gaveau, à Paris, huit élèves ont ce soir-là décidé de subvertir l’exercice en profitant de la tribune pour annoncer qu’ils n’accompliront pas les « jobs destructeurs » d’ingénieurs agronomes pour lesquels ils ont été formés : mécaniser, robotiser, industrialiser l’agriculture, trafiquer le vivant et éradiquer ce qui reste de pratiques paysannes. Ce n’est pas la première fois que des membres de l’élite, en l’occurrence des jeunes appelés à intégrer la technocratie, décident de « faire un pas de côté », de « bifurquer », de « déserter ».

Texte à retrouver dans Bascules #2 - Pour un tournant radical. Disponible sur notre boutique.


En réalité, c’est un geste de plus en plus fréquent, notamment dans le monde des ingénieurs et des diplômés, rongés par la mauvaise conscience de servir le capitalisme, un « monstre à bout de souffle » 1. Mais bien souvent, il s’agit d’un acte individuel présenté comme un « choix...

Cet article est réservé aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés.

Débloquez l'accès en vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Le numéro pdf "À quoi devons-nous renoncer ?" en cadeau

S'inscrire

S'identifier

Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 3€/mois

S'abonner
NUMÉRO 63 : AVRIL -MAI 2024:
+4°, ça va chauffer !
Lire le sommaire

Les derniers articles