Grand entretien

Stéphane Foucart : « Nous sommes dans une forme d’ignorance volontaire vis-à-vis de la dangerosité des polluants et de la chimie »

Photos : Lorgis Matyassy

Si le monde était une vallée, ce serait celle de la mort. Celle de la biodiversité, de la nature, bien sûr, mais aussi la mort de la raison scientifique ou du courage politique face aux pollueurs. Voilà le genre de sombres pensées qui nous assaillent à la lecture de Le Monde est une vallée (Buchet-Chastel), somme des meilleures chroniques de Stéphane Foucart écrites entre 2013 et 2023 pour le journal Le Monde.

Le titre de votre ouvrage Le monde est une vallée (édition Buchet Chastel) fait référence à la vallée de la Seille, en Moselle, polluée sans que les habitants ne s’expliquent pourquoi… 

Cette histoire m’a été racontée par l’archéologue qui a fouillé ce site, que j’ai visité à une époque où l’on suivait beaucoup moins les questions environnementales. Ce que montre l’histoire de cette vallée, c’est que l’exploitation des sources salées aux âges du bronze et du fer a engendré des dégâts tels que, dans les cahiers de doléances de la Révolution française, les habitants de ce territoire se plaignent de leur situation sanitaire dégradée sans en comprendre l’origine.

Entretien à retrouver dans notre numéro 61 « Reprendre les choses en main » en kiosque, librairie et sur notre boutique.


Au XIXe siècle, une enquête menée par un médecin révèle que la population de cette vallée meurt dix ans plus tôt que ses voisins, sans qu’il ne puisse établir les liens de causes...

Cet article est réservé aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés.

Débloquez l'accès en vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Le numéro pdf "À quoi devons-nous renoncer ?" en cadeau

S'inscrire

S'identifier

Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 6€/mois

S'abonner
NUMÉRO 62 : FÉVRIER -MARS 2024:
L'écologie, un truc de bourgeois ?
Lire le sommaire

Les derniers articles