Transition écologique et mobilité

Décroissance aéronautique : un plan de reconversion ambitieux

Un ingénieur prépare le réservoir d'un avion commercial - Indonésie
Un ingénieur prépare le réservoir d'un avion commercial - Indonésie Photo par Pandu Agus Wismoyo de Unsplash

Dans la région toulousaine, qui doit sa prospérité à une spécialisation dans la construction aéronautique, les initiatives se multiplient pour refuser de rester otage de la mono-industrie. Parmi elles, le collectif Pensons l’aéronautique pour demain (PAD) a travaillé une année durant sur un plan qui imagine un autre avenir pour l’emploi.

L'addition de malaises individuels amorce parfois des changements collectifs. Dans la région toulousaine, ce sentiment n’est pas encore majoritaire, mais gagne en importance chez les ingénieurs, techniciens et ouvriers d’Airbus, Thales, Safran et leurs sous-traitants – l’industrie aéronautique pèse localement 90 000 emplois directs et 135 000 indirects. Surtout depuis le début de la pandémie de Covid-19, qui a mis à nu la vulnérabilité du transport aérien et exacerbé la critique quant à sa forte empreinte carbone – soit 2 % des émissions mondiales de CO2. L’année 2020 a ainsi été marquée par l’émergence de plusieurs initiatives.

En mai, l’Atécopol (Atelier d’écologie politique), un collectif multidisciplinaire de scientifiques toulousains, lançait un appel aux salariés de l’aéronautique dans une lettre ouverte les invitant à une réflexion commune. Un mois plus tard, le groupe d’employés baptisé « Icare » voyait le jour. « Ces initiatives ont créé de l’émotion dans la région, car on a affirmé à voix haute une évidence qui restait taboue : pour atteindre l’objectif de 1,5 °C, une décroissance du trafic aérien sera inévitable », explique Bruno Jougla, qui fait partie de la trentaine de personnes ayant rejoint ce collectif.

Une fois l’abcès...

Cet article est réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés

En vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Le numéro pdf "l'avenir sera low-tech" en cadeau

S'inscrire

S'identifier

Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
NUMÉRO 54 : OCTOBRE-NOVEMBRE 2022:
Êtes-vous éco-anxieux ?
Lire le sommaire

Les derniers articles