Idiocratie - la médiocrité nous gouverne

Les élites françaises, contre l'État, contre le peuple ?

Illustration : Portrait de Machiavel (1469-1527)

De Philippe Auguste à Emmanuel Macron, l’histoire des élites françaises fait apparaître une constante : l’opposition toujours renouvelée de ces élites, nobles ou bourgeoises, à la puissance de l’État. Une opposition que seule est capable de contrecarrer l’alliance fragile du souverain avec le peuple.

Paradoxalement, nul n’a peut-être mieux décrit les tumultueux rapports politiques ayant cours en France qu’un Italien de la Renaissance. Machiavel, dans le chapitre IX du Prince, détaille les relations entre les trois acteurs qui se partagent nécessairement l’échiquier d’un royaume ou d’une république : le peuple, le prince, les grands. « Le peuple désire n’être ni commandé ni opprimé par les grands, et les grands désirent commander et opprimer le peuple », écrit le penseur florentin. De ce constat, Machiavel conclut qu’un prince se doit prioritairement de rechercher la faveur du peuple en lui accordant sa protection. Un souverain qui s’appuierait uniquement sur le soutien des grands se placerait dans une position précaire : « Quelqu’un qui devient prince grâce à la faveur du peuple doit conserver son amitié […]. Mais quelqu’un qui devient prince contre le peuple et avec la faveur des grands doit avant toute chose chercher à se gagner le peuple. » Une leçon de Machiavel faisant figure de clé pour relire l’histoire de France.

De fait, dès le Moyen Âge, l’autorité royale amorce un mouvement d’autonomisation vis-à-vis des grands féodaux qui se partagent le royaume. Avec Philippe Auguste commence la gestation de l’État, qui n’est autre que cette entreprise de longue haleine de soumission des intérêts particuliers de la noblesse et des élites féodales à un intérêt général et supérieur. Entreprise fragile, toujours recommencée, règne...

Cet article est réservé aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés.

En vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Le numéro "l'avenir sera low-tech" en cadeau

S'inscrire

S'identifier