LIVRES ET SORTIES

Singer la démocratie

Découvrez notre recension de « Inutilité publique » de Frédéric Graber aux Éditions Amsterdam

Entrepôts logistiques, extensions d’aéroports, bretelles d’autoroutes, méga-bassines… autant de grands projets d’aménagement régulièrement dénoncés par des militants écologistes pour leur caractère « inutile et imposé ». Face à eux, promoteurs et pouvoirs publics leur opposent de manière quasi systématique l’argument de l’« utilité publique ». Une notion qui relève de la « fiction juridique », dénonce l’historien Frédéric Graber, obtenue à l’aide d’une machine à fabriquer le consentement : l’enquête publique. Véritable outil de neutralisation du conflit, cette procédure conclut pour une écrasante majorité de projets – 99 % dans certaines juridictions comme Grenoble – à un avis favorable.

Il faut remonter à ses racines historiques pour comprendre comment ce qui est encore présenté comme un outil impartial d’aide à la prise de décision n’a jamais été qu’une caisse enregistreuse au service de visées industrialistes. L’auteur nous plonge dans les archives de l’Ancien Régime, lorsque l’ancêtre de l’enquête publique consistait déjà à singer la justice auprès des populations locales pour redistribuer des privilèges. Elle se mue plus tard en un instrument de vérité : celle du regard surplombant du monarque, qui « contemple d’en haut toutes les plaintes et prétend les avoir toutes entendues ». Aujourd’hui encore, l’enquête publique, censée recueillir les opinions dans leur diversité, déploie toute une batterie de stratagèmes pour ne jamais avoir à répondre sur le bien-fondé du projet lorsque celui-ci est attaqué. Devant ce refus du débat – que les oripeaux de la « démocratie participative » peinent à dissimuler –, l’auteur reconnaît que les moyens d’action illégaux (occupation, sabotage) en pleine recrudescence pour contester ces projets s’imposent alors « comme des solutions assez logiques ».

Inutilité publique. Histoire d’une culture politique françaiseFrédéric Graber, Amsterdam, 7 octobre 2022, 208 pages, 18 €

Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
NUMÉRO 55 : DÉCEMBRE 2022-JANVIER 2023:
Bienvenue dans l'ère du rationnement
Lire le sommaire

Les derniers articles