Transition des infrastructures

Réinventer les droits de préemption et d’expropriation

Illustration : Kévin Deneufchatel

Les grandes infrastructures de la modernité tiennent encore debout, mais elles sont déjà mortes par l’avenir failli que leur conception comme leur maintenance impliquent. Devant ce constat au cœur de l’écologie du renoncement poussée dans l’essai collectif Héritage et fermeture. Une écologie du démantèlement (Divergences, 2021), l’économiste et anthropologue franco-bolivien Diego Landivar imagine les contours, à partir du cas réel d’un ancien site Michelin à Clermont-Ferrand, d’un droit à la préemption et à l’expropriation adapté aux enjeux actuels. Justifié par l’impératif climatique, il permettrait de faire bifurquer notre héritage industriel pour le rendre compatible avec les enjeux de l’Anthropocène.

La Défense (Hauts-de-Seine), décembre 2022.

Ce matin j’ai rendez-vous avec un des administrateurs du quartier d’affaires de la Défense. Nous sommes un mardi et j’arrive par le RER. Je fais un détour par cette sculpture tellement symbolique d’un pouce géant érigé vers le haut, victorieux. Cet administrateur fait partie de ce que j’appelle les « patrons effondrés ». Un patron, un grand manager, un membre de board stratégique, d’habitude, « ne s’effondre pas ». Il est d’ailleurs recruté pour prendre des décisions capitales et ne peut donc pas vaciller. Pourtant, à l’image de mon interlocuteur, ils sont de plus en plus nombreux à vivre un cataclysme psychique et professionnel lorsqu’ils découvrent, avec stupéfaction, les rapports ou articles scientifiques traitant du climat ou de l’effondrement écologique en cours. Lui veut me montrer son « zombie urbanistique ».

Texte à retrouver dans Bascules #3 - 10 propositions pour un tournant radical, en kiosque, librairie et sur notre boutique.

...

Cet article est réservé aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés.

Débloquez l'accès en vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Le numéro pdf "À quoi devons-nous renoncer ?" en cadeau

S'inscrire

S'identifier

Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 6€/mois

S'abonner
NUMÉRO 62 : FÉVRIER -MARS 2024:
L'écologie, un truc de bourgeois ?
Lire le sommaire

Les derniers articles