Hors-série L'écologie ou la mort

Que reste-t-il de la « génération climat » ?

Depuis près de trois ans, sous l’impulsion de la Suédoise Greta Thunberg, des milliers de jeunes s’organisent pour tenter de contraindre les gouvernements à agir contre le dérèglement climatique. Entre rôle historique et ambivalences, portrait de la « génération climat ».

Cet article est issu de notre hors-série L'écologie ou la mort, avec Camille Étienne rédactrice en chef invitée. Disponible en kiosques, librairies et sur notre site

« J’avais l’estomac constamment noué en lisant les informations. » En mars 2019, Julia est traversée par un sentiment très fort : l’angoisse liée à l’urgence d’agir face à la catastrophe climatique. À l’époque, cette lycéenne est tout juste âgée de 16 ans, et une figure l’inspire, celle de Greta Thunberg. Quelques mois plus tôt, lors de la COP24 en Pologne, le ton assuré, le regard froid, déterminé, et le verbe sans concession, la jeune Suédoise a sommé les leaders du monde entier de se réveiller. Dans son sillage, des milliers d’adolescents s’organisent pour contraindre les gouvernements à lutter activement contre le réchauffement climatique. Très vite, le mouvement essaime partout en Europe. À Bordeaux, Julia et ses camarades se mettent en grève chaque vendredi pour protester contre l’inaction des pouvoirs publics dans le cadre des « Fridays for Future ». En Allemagne, en Belgique, aux Pays-Bas... des jeunes descendent dans les rues et se rassemblent devant les parlements ou les ministères de l’Écologie. En interpellant des adultes, ils renversent la hiérarchie habituelle et les rappellent à leurs responsabilités. Greta Thunberg devient la métonymie d’un mouvement inédit...

Débloquez cet article gratuitement !

Débloquez cet article gratuitement !

Accédez à cet article vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Notre numéro "À quoi devons-nous renoncer ?" offert en pdf

S'inscrire

S'identifier

Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 3€/mois

S'abonner
NUMÉRO 64 : JUIN-JUILLET 2024:
Peut-on échapper à l'emprise numérique ?
Lire le sommaire

Les derniers articles