LIVRES ET SORTIES

Refuser l'ignorance

Découvrez notre recension de « Le Rêve des machines » de Günther Anders, aux éditions Allia.

« Cessez d’être un instrument, Powers. Devenez un être humain. » L’auteur de cette interpellation n’est autre que le philosophe Günther Anders, et son destinataire Francis G. Powers, un pilote espion américain dont l’appareil, un U-2, a été abattu par les Soviétiques. Cette « Lettre sur l’ignorance », datée de 1960, est envoyée à celui qui est détenu dans une prison moscovite après avoir manifesté des remords pour avoir accompli sa mission. Pour lui prouver que la seule manière de rester ou redevenir humain dans l’ordre naissant des machines, c’est de refuser d’être un rouage obéissant, de refuser la combinaison de l’ignorance et de l’omnipotence, il lui parle d’un autre ami, Claude Eatherly. Il lui explique que lui aussi, aux yeux du système, « était un parangon de vertu : car il prouva son excellence non seulement en exécutant l’ordre donné, non seulement en renonçant à la compréhension de cet ordre (ses buts et effets implicites), mais aussi en s’interdisant pour lui-même le désir de comprendre cet ordre ».

Le major Eatherly est l’homme qui donna le feu vert météo au largage de la première bombe atomique sur Hiroshima. Comment expliquer un tel acte et un tel décalage émotionnel, de conscience, entre l’acte individuel et ses conséquences. Comment les individus ont-ils été amenés non seulement à ne pas se questionner, mais à désirer rester ignorants ? Pour Anders, c’est parce que nous avons quitté le monde des hommes pour entrer dans le monde des instruments, glissement ou inversion qu’il décrit méthodiquement et tragiquement dans une seconde lettre elle aussi destinée à Powers. Ces deux documents, réunis ici par les éditions Allia, constitueront une bonne introduction à la pensée d’Anders avant de se lancer dans son œuvre maîtresse : L’Obsolescencede l’homme (Encyclopédie des Nuisances, 2002 [1956]). 

Le Rêve des machines, Günther Anders, traduit de l’anglais et de l’allemand par Benoît Reverte, Allia, 20 janvier 2022, 144 pages, 13 €.

Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
NUMÉRO 55 : DÉCEMBRE 2022-JANVIER 2023:
Bienvenue dans l'ère du rationnement
Lire le sommaire

Les derniers articles