A compléter

Le Festival de Documentaires Courts Citoyens présente ses solutions locales aux problèmes des Megacities

Le Festival de Documentaires Courts Citoyens, MegaCities ShortDocs, revient pour sa troisième édition le 19 octobre au Forum des Images, à Paris. Comme l'année dernière, Socialter est partenaire de ce festival de courts-métrages documentaires qui propose aux citoyens de présenter leurs regards sur les solutions locales inspirantes qui ont été initiées dans leurs villes.

Quelles sont les initiatives portés par les habitants des mégapoles du monde face aux défis sociaux, économiques et technologiques? Le festival de films MegaCities ShortDocs présente des documentaires de moins de 4 minutes réalisés par des citoyens du monde entier qui témoignent de solutions concrètes imaginées par et pour les habitants, mais aussi des associations locales ou internationales, les pouvoirs publics, les institutions territoriales et les entreprises. Ces court documentaires ont été produits par des vidéastes amateurs, qu’ils soient étudiants en journalisme ou audiovisuel, entrepreneurs, urbanistes ou militants.

Le 19 octobre 2017, de 19h45 à 22h, au Forum des images de Châtelet les Halles à Paris seront diffusés les meilleurs documentaires courts, en partenariat avec la Métropole du Grand Paris (MGP). Ce sera aussi l’occasion pour plusieurs réalisateurs de venir sur scène et répondre à des questions courtes sur leurs oeuvres.  La cérémonie sera présidée par Amirul Arham, cinéaste bangladais basé en France, qui réalise actuellement un film documentaire sur l’idée de «Social business» du Professeur Muhammad Yunus.

MegaCities ShortDocs, association parisienne fondée en 2014, organise le concours annuel du meilleur court-métrage documentaire sur la thématique des mégapoles: les zones urbaines de plus de 10 millions d’habitants; on en dénombre aujourd’hui 38 dans le monde dont Paris, New York ou New Delhi.

 

{$Element_embed_1}


Vous pouvez vous inscrire ici: l’évènement est gratuit avec le code promo SOCIALTER2017 (les premiers arrivés seront les premiers servis)

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
Numéro 41 AOÛT SEPTEMBRE 2020:
Qu'est-ce qu'on attend pour effacer la dette ?
Lire le sommaire

Les derniers articles