Chronique

Juliette Rousseau : Récupérations #néolibérales

Marie Casaÿs

Juliette Rousseau est journaliste, autrice et éditrice aux éditions du Commun. Militante de terrain, elle a coordonné de multiples événements politiques internationaux (contre-G8, contre-G20, etc.) et s’est attachée à questionner les pratiques d’organisation militante dans l’ouvrage Lutter ensemble. Pour de nouvelles complicités politiques, paru aux éditions Cambourakis en 2018. Elle tient cette chronique pour Socialter.

Au moment des révoltes de 2011, on a beaucoup vu circuler l’idée selon laquelle les réseaux sociaux avaient été cruciaux dans l’avènement de ces mouvements populaires de masse. Journalistes, chercheurs et chercheuses, militants et militantes ont été nombreux à s’enthousiasmer de l’impact positif que semblaient avoir Internet et les réseaux sociaux dans « l’organisation des sans-organisation ». Au point, parfois, d’en venir à réduire la multitude des expressions militantes de ces mouvements à celle que pouvaient donner à voir ces plateformes. Aujourd’hui, pour militer, il est difficile de faire sans les réseaux sociaux : Facebook pour se donner rendez-vous, Instagram pour construire des « vitrines » militantes et diffuser des idées, Twitter pour la petite élite qui aspire à participer à un débat politique national, etc. Ceux-ci sont devenus hégémoniques, au point de se confondre avec la lutte elle-même : on confond nombre de « followers » et influence, nombre de partages et rapport de force. Et s’ils sont peu questionnés à gauche (on produit sans ciller du contenu critique du capitalisme en se contentant de le diffuser sur ces mêmes plateformes), ils y sont encore moins désertés.

L’influence des réseaux...

Cet article est réservé aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés.

En vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Le numéro "l'avenir sera low-tech" en cadeau

S'inscrire

S'identifier

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
NUMÉRO 48 - OCTOBRE NOVEMBRE 2021:
Idiocratie, comment la médiocrité nous gouverne
Lire le sommaire

Les derniers articles