Exercices d'autodéfense

La domination technique : une victoire pédagogique

Langage technique ostracisant le commun des mortels, mots qui jouent contre nous, représentations biaisées qui nous paraissent naturelles, stratagèmes pour discréditer toute velléité critique… Le débat public regorge de ces figures de style et techniques rhétoriques qui paralysent. Les repérer et identifier leur objectif permet de se défendre à temps et rendre coup pour coup.

« Nous devons engager une réelle transition dans la sobriété des usages de l’eau, renforcer la gouvernance sur son partage, garantir l’accès à une eau potable de qualité et restaurer le grand cycle de l’eau. Une des clefs de la réussite passera par une planification efficace qui conduira très rapidement à la réalisation de projets. Pour coconstruire le plan d’action, j’ai mobilisé l’ensemble des parties prenantes afin de bâtir du consensus mais aussi repolitiser le sujet de l’eau. » Bérangère Couillard, secrétaire d’État à l’écologie, lors d’une séance publique au Sénat le 10 janvier dernier. Vous n’avez rien compris ? C‘est normal, c’est très technique.

Beaucoup a été dit sur la langue managériale et technocratique, que certains n’ont pas hésité à qualifier de « langue oppressive » comparable en cela à la langue du Troisième Reich, la Lingua Tertii Imperii. Certes, les technocrates fabriquent une langue à l’image de leur monde, et en retour la langue refait le monde à son image. Mais sur un plan plus pragmatique et quotidien, la langue technocratique masque surtout un grand vide de pensée. Mais pas que : sa fonction première reste de priver le citoyen de sa capacité à débattre. Les libéraux ont toujours été sceptiques quant à la capacité du peuple à se gouverner lui-même. Il lui fallait des représentants.

Néanmoins, avec un peuple éduqué, comment les dominants peuvent-ils encore justifier leur domination ? En resituant la chose politique dans des sphères inatteignables au sens commun : le plan technique. Barbara Stiegler l’a parfaitement noté dans Du cap aux grèves (Verdier, 2020) : « Le nouveau libéralisme transforme nécessairement la démocratie élective en un régime autoritaire, ce que rappelle à chaque fois le lexique du cap et de la pédagogie. » Dès que vous entendez « pédagogie » dans la bouche d’un représentant, rappelez-vous que cela signifie que vous êtes juste bon à être gouverné par lui.  

Retrouvez tous nos exercices d'autodéfense dans notre hors-série « Manuel d'autodéfense intellectuelle », en kiosque, librairie et sur notre boutique.


Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 6€/mois

S'abonner
NUMÉRO 59 : AOÛT - SEPTEMBRE 2023:
Sabotage : on se soulève et on casse ?
Lire le sommaire

Les derniers articles