Croissance religieuse

Église de la Très Sainte Consommation : au nom du Pèze

Photos : Stéphane Dubromel

Depuis quinze ans, Alessandro Di Giuseppe arpente les rues déguisé en pape pour propager la bonne parole de la « Sainte-Croissance ». Avec ses fidèles, il fait le pari de la dérision… qui est une arme militante.

En ce 1er Mai à Lille, le traditionnel cortège qui célèbre la journée internationale des travailleurs s’élance, comme chaque année, de la porte des Postes pour rallier la place de la République. Slogans anti-Macron, effluves de barbecue, pancartes bariolées et chasubles syndicales forment la toile de fond de ce rendez-vous inoxydable : celle de la manifestation, où se mêlent joie et hargne, allégresse et revendications. Dans cette scénographie familière, un homme fait tache. Affublé d’une soutane noire, il harangue la foule qui défile.

Article à retrouver dans notre dossier « La joie malgré les défaites », en kiosques en juin-juillet et sur notre boutique en ligne !


Soudain, une jeune femme tombe en adoration à ses pieds, comme touchée par la grâce. Le prélat au col romain et au bandana Nike savoure cet instant en la toisant, puis lui ordonne de baiser ses chaussures dorées. La fille agenouillée s’exécute sur-le-champ, puis le pontife, sur un air autoritaire, reprend son sermon : « Prenez exemple, rampez devant le grand capital ! » Les dents autour du prédicateur scintillent et le cercle de paroissiens s’agrandit. « C’est bien, vous...

Cet article est réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés

En vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Le numéro pdf "l'avenir sera low-tech" en cadeau

S'inscrire

S'identifier

Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
NUMÉRO 54 : OCTOBRE-NOVEMBRE 2022:
Êtes-vous éco-anxieux ?
Lire le sommaire

Les derniers articles