Diabolisation militante

William Bourdon : « Parler d'écoterrorisme est d'une monstruosité absolue »

Photo : Thierry Olivier

Alors que les interpellations de militants écolos se sont multipliées au mois de juin et que les Soulèvements de la Terre ont été dissous, l’avocat William Bourdon, qui a défendu Extinction Rebellion ou encore le groupe de Tarnac, dénonce une dérive autoritaire de la part de l’exécutif. L’auteur du Petit manuel de désobéissance citoyenne (JC Lattès, 2014) revient aussi sur les risques encourus par les personnes suspectées de sabotage.

Gérald Darmanin a qualifié les militants écolos d’« éco-terroristes ». Des interpellations d’activistes ont aussi eu lieu en juin, notamment dans le cadre de l’enquête sur l’intrusion de la cimenterie Lafarge près de Marseille. Assiste-t-on à un dévoiement de la lutte antiterroriste au profit de la répression des mouvements gênants pour l’État ?

Il y a deux paradigmes nouveaux ; d’abord, en effet, le dévoiement de la lutte antiterroriste contre des militants écologistes dans le cadre d’affaires de droit commun. Le fait que Darmanin parle d’« éco-terroristes »est d’une monstruosité absolue ; aujourd’hui, qui est la plus terrorisée ? La nature ! Une telle dérive était déjà en germe lors des manifestations de la COP 21 et contre la « loi travail » en 2015 et 2016 – à l’époque, des dispositions de l’état d’urgence ont été dévoyées afin d’organiser un maillage des manifestants. Cette criminalisation et cette instrumentalisation des outils antiterroristes permettent en outre de nourrir un discours public de discrédit des militants et de la cause qu’ils portent, qui est la plus universelle et la plus noble qui soit.

Article issu de notre numéro 59 « Sabotage : on se soulève et on casse ? », en kiosque, librairie et 

Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 6€/mois

S'abonner
NUMÉRO 62 : FÉVRIER -MARS 2024:
L'écologie, un truc de bourgeois ?
Lire le sommaire

Les derniers articles