Numéro 59

Numéro 59

Sabotage : on se soulève et on casse ?

Alors qu’on le disait illégitime et inefficace, le sabotage semble bénéficier d’un regain d’intérêt chez les militants écolos, qui réinvestissent ces méthodes d’action tombées en désuétude depuis les années 1990 et renouent avec les premières heures du syndicalisme ouvrier. En France, les derniers mois ont notamment été marqués par les actions spectaculaires contre les cimenteries Lafarge et les méga-bassines, mais aussi par une multitudes d’autres opérations de « désarmement », pour certaines non revendiquées, prenant pour cible des infrastructures et des biens écocidaires – golfs, SUV, autoroutes, fermes-usines, antennes 5G, etc... Loin de faire l’unanimité parmi les activistes, la destruction de biens matériels continue d'alimenter de nombreux débats dans le camp écolo, tandis que du côté de l’État, l’heure est à la répression : accusation d’« éco-terrorisme », surveillance, gardes à vue prolongées, dissolution des Soulèvements de la Terre… Une dérive autoritaire, dénoncent les défenseurs des libertés publiques, visant à dissuader par la peur les militants qui seraient attirés par des modes d’action plus musclés.

Version
Frais de port
France métropolitaine
Offert
Europe + DOM
3,00 €
Reste du monde + TOM
5,00 €
7,50

COURRIER DES LECTEURS

Olivier Laporte : « Message de l'avant du bus »

Un convive à qui l’on ressert le gratin de la veille, carrément. C’est ainsi que s’est senti ce lecteur assidu de Socialter en découvrant notre dernier hors-série Manuel d’autodéfense intellectuelle. «On sait se défendre. On est affûtés.» Alors, après la défense, l’attaque? C’est bien ce qu’il demande: des clés de bras, des armes illégales, pas de la rhétorique. Car «on crève ici-bas». Message reçu, Oliver, ce mois-ci Socialter passe à l’attaque.

COMPOSE TON ___________

Compose ton éco-exploratrice

« Je suis fière aujourd’hui de vous présenter mon nouveau projet : je vais devenir éco-exploratrice. » À poster sur LinkedIn

DOSSIER

Le retour de l'éco-sabotage

Avec les Soulèvements de la Terre, la pratique du sabotage revient en force dans la mouvance écologiste. Ciblant des pubs, des SUV ou des golfs, cette méthode n’est plus un tabou pour beaucoup d’activistes, qui l’avaient délaissée dans le courant des années 1980. Malgré les controverses et la répression, l’éco-sabotage, rebaptisé « désarmement », pourrait bien être en train de s’imposer comme un mode opératoire clé «de la révolte écologiste du XXI siècle. Légitime, face à la fuite

L'État en mode guérilla

Surveillance, gardes à vue prolongées, déferrements... La répression policière et judiciaire à l’encontre des militants écologistes s’intensifie nettement depuis quelques mois. Cette crispation intervient alors que se profilent les Jeux olympiques de Paris en 2024, événement sensible qui occasionne l’adoption d’un arsenal législatif dénoncé par les défenseurs D des libertés publiques.

William Bourdon : « Parler d'éco-terrorisme est d'une monstruosité absolue »

Alors que les interpellations de militants écolos se sont multipliées au mois de juin et que les Soulèvements de la Terre ont été dissous, l’avocat William Bourdon, qui a défendu Extinction Rebellion ou encore le groupe de Tarnac, dénonce une dérive autoritaire de la part de l’exécutif. L’auteur du Petit manuel de désobéissance citoyenne (JC Lattès, 2014) revient aussi sur les risques encourus par les personnes suspectées de sabotage.

L'année de l'éco-sabotage

Usines, méga-bassines, distributeurs automatiques... Panorama d'une année d'éco-sabotage

Journal d'une éco-saboteuse

De la grève du zèle au désarmement, le sabotage peut prendre de multiples formes. Petite mise en scène.

Quand les ouvriers sabotaient

À la fin du XIXe siècle, la CGT inscrivait le sabotage à la liste de ses méthodes d’action. Les ouvriers découvraient alors un outil qu’ils espéraient capable de renverser le patronat.

« Sabotage » le film, si Malm que ça ?

Chronique du film « Sabotage » inspiré de « Comment saboter un pipeline » d'Andreas Malm

En défense du sabotage

Dans un texte publié par le Guardian, le célèbre journaliste et militant écologiste britannique George Monbiot s’en prend aux positions d’Andreas Malm, géographe et universitaire suédois, auteur du très remarqué Comment saboter un pipeline (La Fabrique). Un livre retenu aujourd’hui comme un élément à charge dans le cadre de la procédure de dissolution visant les Soulèvements de la Terre. Andreas Malm a alors décidé de répondre aux critiques que formule George Monbiot à l’encontre du sabotage des infrastructures écocidaires. L’échange entre les deux personnalités a ceci de stimulant qu’il dépasse la stérilité des débats entre violence légitime et pacifisme stratégique pour aborder la question, beaucoup plus féconde, de l’articulation entre activisme climatique et perspectives révolutionnaires.

L'ENTRETIEN FLEUVE

Kristin Ross « La solidarité n'est pas une émotion mais une stratégie révolutionnaire »

L’autrice Kristin Ross voit dans de nombreuses luttes actuelles la réactivation de l’idéal d’auto-détermination et de participation hérité de la Commune. La répression des ZAD et du mouvement écologiste s’explique alors par la peur de l’État de voir son autorité remise en question, et que la terre, se soulevant, ne nourrisse toutes les luttes.

GRAND REPORTAGE

Les dauphins roses d'Amazonie, entre mythes et menaces écologiques

Ils ne sont plus que 35 000 dans les eaux de l’Amazone. Intoxiqués au mercure provenant de l’orpaillage et de la déforestation, les dauphins roses sont menacés d’extinction. S’ils sont sacrés pour les communautés qui vivent sur les rives du fleuve en Colombie, ce n’est pas le cas au Brésil et au Pérou où ils sont toujours chassés par l’homme.

ENQUÊTE

Forage : eau, désespoir

Pompées dans les sous-sols, parfois dans des régions où des restrictions de consommation d’eau potable s’appliquent, les eaux en bouteille font de plus en plus de remous en France. Ressource privatisable ou bien commun à préserver sur le long terme, deux conceptions s’affrontent dans un contexte de sécheresse chronique.

RESSOURCES CRITIQUES

Terres rares : la clé des champs magnétiques

Néodyme, praséodyme, dysprosium... Le nom de ces éléments vous est peut-être inconnu. Regroupés sous la bannière des terres rares, dotés de propriétés magnétiques hors norme, ils sont au cœur de secteurs devenus stratégiques, comme l’éolien offshore ou les véhicules électriques. Mais la Chine n’a pas attendu ce boom pour attirer à elle la production de ces métaux.

TROISIÈME NATURE

Le pigeon, animal global

Autrefois loué pour sa beauté, apprécié pour sa chair et pour son sens de l’orientation, le pigeon est devenu un indésirable à plumes pour bon nombre de citadins. Son omniprésence dans les villes du monde entier est pourtant une construction humaine, qui révèle une histoire de la domestication et de la destruction du vivant.

L’EFFET PARE-BRISE

Didier Tronc, agriculteur : « j'ai arrêté d'attendre le mistral en automne »

Mistral, tramontane, cers... Autour de la Méditerranée, le vent fait partie de l’identité locale. Pourtant, certains travaux scientifiques anticipent une diminution de leur intensité ou de leur régularité, en lien avec le réchauffement climatique. Une évolution encore difficile à établir précisément, mais qui pourrait avoir différentes conséquences sur l’agriculture, la production d’énergie ou même la biodiversité.

AU LABO

Un monde sans cash : par ici la donnée

Le cash vit-il ses dernières années? Smartphones, QR codes et empreintes digitales s’ajoutent désormais à la CB et semblent bien en mesure de reléguer le bon illustrations vieux billet au placard. Avec le développement fulgurant de la monnaie numérique, les États, les banques et les entreprises disposent d’un outil surpuissant de collecte de données, mais aussi de contrôle de la population.

CHRONIQUES

Salomé Saqué : comment les vacances sont devenues un luxe

Dans sa nouvelle chronique pour Socialter, la journaliste Salomé Saqué détaille les raisons du fossé grandissant entre ceux qui peuvent partir, et ceux qui n'en ont pas les moyens, et se penche sur des solutions.

François Begaudeau : combien de divisions ?

Dans sa nouvelle chronique, François Bégaudeau s'attaque au sujet de la violence en politique, et sa légitimité.

LIVRES ET SORTIES

Construire une maison d'édition indépendante

Reconnaissable à ses couvertures colorées, la maison d’édition Divergences est devenue une incontournable de la littérature engagée. Mêlant essais féministes, écologistes et politiques, Divergences navigue dans le monde de l’édition en tant que maison indépendante. À la manœuvre, son fondateur Johan Badour revient pour Socialter sur les difficultés à concilier indépendance économique, liberté éditoriale et radicalité.

PLAT DE RÉSISTANCE

Vivons heureux, vivons chiffrés

Face au capitalisme de surveillance et aux instruments de la police 2.0, peut-on encore protéger le secret de sa correspondance ? Des outils d’auto-défense numérique existent, au premier rang desquels le chiffrement des communications. Avec Signal et surtout WhatsApp, cette technique est devenue grand public. Mais sous divers prétextes, les États cherchent aujourd’hui texte Elsa Gautier à affaiblir le chiffrement, voire à criminaliser son usage.

À LA SAUCE ALTER

Fly me to the boom

L’explosion du Hindenburg en 1937 reste incrustée dans la mémoire collective, reléguant le zeppelin dans la catégorie des fausses bonnes idées du siècle dernier. Capable pourtant de porter des charges considérables, moins polluant que l’avion et l’hélicoptère, le dirigeable paraît en mesure de répondre aux défis de notre époque.

LES DÉTERRÉS

La révolution maintenant

L’intellectuel italien Raniero Panzieri (1921-1964) a initié le courant de l’opéraïsme qui, mettant au centre la spontanéité ouvrière et rompant avec le culte de la technique, prône une démocratie directe réalisée par le bas.