Hors Série - Renouer avec le vivant

10 merveilles du vivant

Qui a dit que la science était l'ennemie de la poésie ? La rationalité, incompatible avec la sensibilité ? Le vivant regorge de mécanismes fascinants que l’on peine encore à comprendre, et la recherche en biologie bouleverse régulièrement notre conception du monde. De ces arbres, timides, qui refusent de mélanger leurs branchages, aux rétrovirus qui nous ont donné le pouvoir d’enfanter… Tour d’horizon de quelques prodiges du vivant.


Les bactéries glaçogènes : le pouvoir de faire pleuvoir

Durant des millénaires, les humains ont sans cesse cherché des moyens de combattre les épisodes de sécheresse en invoquant les nuages et leur divine pluie. Malheureusement, aucune danse, prière ou incantation n’est en mesure de provoquer des précipitations. Ce pouvoir magique existe pourtant bel et bien sur terre : il est entre les mains d’une bactérie que l’on appelle pseudomonas syringae. Il n’est pas rare de croiser ces micro-organismes – présents à l’origine sur les plantes – en suspension dans l’atmosphère, à plusieurs milliers de mètres au-dessus de nos têtes. Ces bactéries sont en fait arrachées à la surface de la Terre par la puissance des vents et sont ensuite trimbalées sur de longues distances par les courants aériens. Entre les rayons UV et les basses températures, la vie dans les nuages n’est pas de tout repos. Alors, à défaut de subir les lois de la gravité, pseudomonas syringae revient sur terre grâce à la pluie et à la neige. Ces micro-organismes ont en effet la particularité de favoriser la formation de cristaux de glace, sur lesquels les gouttes d’eau vont s’accumuler jusqu’à se transformer en nuage. C’est ce que l’on appelle la « bioprécipitation » : des chutes de pluie d’origine bactérienne. Une fois entraînées par la pluie, les bactéries retombent parfois...

Cet article est réservé aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés.

En vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Le numéro "l'avenir sera low-tech" en cadeau

S'inscrire

S'identifier

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
NUMÉRO 47 - AOÛT SEPTEMBRE 2021:
ÊTES-VOUS ÉCOFÉMINISTE ?
Lire le sommaire

Les derniers articles