Exploration urbaine et friches

Urbex : « c'est beau une ville qui tolère ses ruines »

Photos : Romain Meffre et Yves Marchand

Précurseurs de l’exploration urbaine, les photographes Romain Meffre et Yves Marchand, tous deux originaires de la banlieue parisienne, parcourent le monde depuis le début des années 2000 à la recherche de lieux abandonnés. Usines sinistrées, monuments délabrés, salles de spectacle à l’abandon… Leur œuvre esquisse un nouveau rapport aux ruines dans une société qui ne sait que faire des traces de son passé.

C’est une devanture de magasin comme il y en a tant dans le quartier Barbès, à Paris : une entrée étroite, une façade vieillotte, des bacs remplis de chaussures en plastique. Près des caisses, une enceinte crache Nostalgie ou Radio Latina. On s’approche : le couloir blanc flanqué de néons laisse place à une grande ouverture qui dévoile soudain un large balcon style néoclassique. La boutique Kata abrite, au milieu des paires de chaussures allant de 6 à 15 euros, un ancien théâtre de la Belle Époque. Les moulures dorées ont été restaurées, le rideau en velours rouge est impeccable. Dans le fond, une peinture à la gloire de Kylian Mbappé, l’attaquant du Paris-Saint-Germain, veille sur les clients. 

Article issu de notre numéro 54 « Êtes-vous éco-anxieux ? », disponible en kiosques, librairies et sur notre boutique


Yves Marchand et Romain Meffre connaissent ce lieu par cœur. Plus d’une décennie qu’ils essaient d’y installer leur chambre noire pour le photographier, sans succès. « Le propriétaire va bientôt tout démolir », les avertit le responsable....

Cet article est réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés

En vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Le numéro pdf "l'avenir sera low-tech" en cadeau

S'inscrire

S'identifier

Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
NUMÉRO 54 : OCTOBRE-NOVEMBRE 2022:
Êtes-vous éco-anxieux ?
Lire le sommaire

Les derniers articles