A compléter

Une solution innovante pour rémunérer les collecteurs de déchets informels dans les pays pauvres

La pollution par le plastique est un fléau pour les pays en développement. Une ONG canadienne a mis au point une technologie mobile permettant de rémunérer plus équitablement les «Waste Pickers», ces collecteurs de déchets aux quatre coins du monde.

«L’origine de la pollution par le plastique vient du fait que la moitié de la population mondiale n’a pas accès aux services de recyclage de base», expliquent les Nations Unies. Ainsi, en 2014, quand les pays européens affichaient un taux de recyclage du plastique variant de 40 à 50 %, celui des pays en développement ne dépassait pas 2 à 8 %.

Dans les régions défavorisées, les habitants se lancent ainsi dans la collecte et de la vente de détritus, et touchent une indémnité. Ces «Waste Pickers» représentent un réseau informel de recyclage dont les prix demeurent inférieurs à ceux du marché mondial, et ne permet pas à ces habitants d’être rémunérés à la juste valeur de leur collecte.


 «Les Waste Pickers commencent à être reconnus»

Face à une telle situation, l’ONG Plastics for Change a développé une technologie mobile permettant de rémunérer plus équitablement les collecteurs de déchets à travers le monde. Grâce à cette plateforme, l’organisation canadienne crée de l’emploi dans le secteur du recyclage et contribue à augmenter les taux de déchets recyclés dans les pays qui ne bénéficient pas de ces procédés de traitement.

Plastics for Change tente d’insuffler confiance et transparence au sein de la chaîne d’approvisionnement du recyclage. Elle récompense notamment les intermédiaires qui paient les ramasseurs au prix juste du marché. Son système a déjà été testé à Coimbatore, 4ème plus grande métropole d'Inde du Sud. Là-bas, «les collecteurs de déchets plastiques commencent à être reconnus pour leur travail», rapporte l’organisme. Le concept de Plastics for Change lui a rapidement fait atteindre une durabilité dite «Triple bottom line» («triple bilan»), accordant parfaitement l’entreprise aux objectifs de développement durable.


Be the change

Plastics for Change a été créée en 2012 à Toronto. Composée de seulement cinq membres, cette ONG internationale exhorte les populations à «incarner le changement» («Be the change»). Elle est soutenue par une importante communauté de donneurs et sponsors engagés dans le développement durable. «Nous ciblons des entreprises éco-responsables qui désirent créer un impact social en utilisant nos chaînes de production d’origine éthique. Nous espérons amener d’autres marques à utiliser ce service», explique Plastics for Change.

L’ONG a lancé le 20 août dernier une campagne de crowdfunding sur le site de financement participatif Indiegogo. Elle a été baptisée «Changer des vies au travers du recyclage. Le premier système de commerce équitable pour les collecteurs de déchets urbains». Les objectifs de la campagne sont, entre autres, de créer des partenariats avec des communautés en Inde et de donner accès au recyclage aux populations défavorisées. Avec ces 10 000 $ (environ 9 000 €), Plastics for Change compte par ailleurs développer des partenariats avec d’autres ONG et exporter son modèle en Asie, en Afrique et en Amérique latine.

plasticsforchange.org

Voir la vidéo de Plastics for Change

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
Numéro 41 AOÛT SEPTEMBRE 2020:
Qu'est-ce qu'on attend pour effacer la dette ?
Lire le sommaire

Les derniers articles