A compléter

Un panier livré chaque semaine pour vous transformer en chef vegan

Manger sainement, rapidement, pour pas cher, des plats savoureux, c'est une demande croissante des consommateurs et les initiatives pullulent pour y répondre. Dernière en date : l'entreprise Funky Veggie propose des "panyeah" hebdomadaires : des recettes fournies avec tous les ingrédients, pour préparer des plats bio, vegan et sans gluten. Socialter a confié à la plus mauvaise cuisinière de la galaxie la lourde tâche de tester ce concept.

Funky Veggie, c’est l’histoire d’une rencontre entre Camille, passionnée de cuisine et Adrien, incapable de faire cuire une omelette mais qui voudrait quand même bien manger plus sainement. Fin 2015, ils fondent leur entreprise. Le concept ? Livrer, une fois par semaine, une recette de cuisine et les ingrédients nécessaires pour la réaliser. Bio, sans gluten et vegan, ils veulent démontrer que se passer de viande ne revient pas à manger uniquement des graines, et que l’on peut cuisiner facilement des plats délicieux et variés quand on est vegan. Le site, lancé en juin, permet de s’abonner (24 euros par semaine la préparation pour deux personnes) afin de recevoir son “panyeah” chaque semaine. Nous l’avons testé pour vous.

Take eat easy

À la livraison, on hérite d’un sac en craft dans lequel se trouvent la recette et les ingrédients, tous frais [nous avons attendu quelques jours après avoir reçu le panier, d’où l’état de la coriandre sur la photo, ndlr]. Nom du futur chef d’oeuvre : “Millet-ait une fois Toi et Moi”. L’équipe a donc décidé d’allier sa passion pour Polnareff à celle pour le millet, mais pas besoin d’acheter une perruque blonde frisée pour réaliser la recette. Celle-ci affiche un temps de préparation à peu près raisonnable : 25 minutes pour deux parts. Bon, c'est toujours plus long que d’ouvrir un sachet de salade, mais cela reste décent.

C’est donc parti pour une salade de millet, avec des poivrons, du chou rouge, des noix de cajou et du beurre de cacahuète. Funky Veggie fournit la quantité exacte d’ingrédients nécessaires à la préparation, alors mieux vaut éviter de faire n’importe quoi avec. Le site assure que n’importe qui est capable de préparer ces plats, même ceux incapables de faire une omelette. Effectivement, il ne s’agit pas de publicité mensongère, la tâche ne parait pas insurmontable : mettre du millet à cuire, faire griller des noix de cajou, couper un poivron….

Même si quelques subtilités paraissent trop futiles pour être prises en compte - “faire des petits cubes de poivron d’1 cm ? Autant tailler grossièrement, on gagne du temps”.

Résultat : les noix de cajou sont un peu brûlées et le millet ressemble à de la purée, mais c'est à peu près présentable. En regardant l’horloge, surprise : on en est à 45 minutes de préparation au lieu des 25 annoncées. On fera mieux la prochaine fois ! À éviter si vous avez un train à prendre juste après le repas, donc.

Mais la seule question qui vaille est : est-ce que c’est bon ? La  réponse est : “oui, tout à fait!” ! Les ingrédients se marie extrêmement bien ensemble et donnent un plat appétissant. Le test tient globalement ses promesses : c’est bon, c’est plutôt joli à voir, c’est relativement simple à préparer et c’est nourrissant. Et il n’y a pas besoin de beaucoup d’ustensiles : la recette propose même une alternative à ceux qui n’ont pas de four.

En revanche, si vous êtes vraiment mauvais en cuisine, cela risque de vous prendre plus de temps qu’indiqué. Bonus : l’équipe adopte, pour les recettes comme pour son site, un ton léger et pop plutôt sympathique. Parce que oui, on peut manger vegan et vouloir des références à Céline Dion dans le nom de ses plats, ou la réponse à la question existentielle “pourquoi les glaçons collent-ils aux doigts?

 

Leur site : www.funkyveggie.fr

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
Numéro 41 AOÛT SEPTEMBRE 2020:
Qu'est-ce qu'on attend pour effacer la dette ?
Lire le sommaire

Les derniers articles