A compléter

Un livre qui se boit

Chaque semaine, nous sélectionnons une initiative multimédia qui change le monde. Découvrez Drinkable Book, un livre qui rend potable l'eau polluée.

Filtrer l’eau polluée et donner aux lecteurs des conseils d’hygiène sanitaire, telle est la double vocation du Drinkable book. Conçu par l’ONG Water is life et l’Université de Virginie, ce livre atypique est imprimé sur du papier recouvert de nanoparticules d’argent, capables de détruire les virus et bactéries liées à la plupart des maladies infectieuses véhiculées par l’eau (typhoïde, choléra, etc.).

En pratique, il suffit aux utilisateurs d’arracher l’une des pages du livre pour s’en servir comme filtre : en quelques minutes, l’eau est purifiée. Chaque filtre peut être utilisé pendant trente jours, purifiant la consommation d’eau d’une personne pendant quatre ans. Coût de production d’un tel livre ? Un dollar.

Traduit en 33 langues, le livre prévoit d’améliorer l’hygiène des 3,5 milliards de personnes – selon les estimations de l’OMS – contraintes de boire de l'eau dangereuse pour la santé ou de faible qualité.

En partenariat avec


Sparknews est une entreprise sociale qui source les projets innovants et positifs via sa plateforme vidéo, et les partage grâce à ses opérations éditoriales internationales (L’Impact Journalism Day).

(Photo © Water is Life)

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
Numéro 41 AOÛT SEPTEMBRE 2020:
Qu'est-ce qu'on attend pour effacer la dette ?
Lire le sommaire

Les derniers articles