A compléter

Socialter, Acte 2 : une nouvelle formule pour le magazine de l'économie sociale

Préabonnez-vous à la nouvelle formule de Socialter et contribuez à notre développement !

> Découvrez notre campagne de crowdfunding sur KissKissBankBank


Il y a près de cinq ans, nous sommes partis d’un constat simple : face à l’ampleur des défis sociaux et environnementaux actuels, nous n’avons d’autres choix que de transformer notre modèle économique en profondeur. Citoyens engagés, collectifs, élus, entreprises… des pionniers portent des alternatives et tracent une voie plus soucieuse des équilibres sociaux et environnementaux. Nous sommes leur média.

Pour autant, nous ne sommes pas un catalogue de solutions. Nous voulons porter ces combats et mettre en avant de nouvelles idées sans ignorer leurs failles ou masquer leurs contradictions. Nous n’opposons pas ceux qui réfléchissent ou critiquent à ceux qui font.



À chaque numéro, nous nous sommes efforcés d’analyser en profondeur un enjeu de société sous la forme d’un grand dossier : "Ils veulent l’argent d’Uber", "La France, une Social Valley", "Internet va-t-il détruire la planète?", "Vague des néo-artisans contre métiers à la con, "La ville sans voitures est-elle possible?", "Comment les applis nous volent notre temps"… Une vingtaine de pages mêlant analyses, reportages, entretiens et infographies.

Le parcours déjà accompli par Socialter

 

Au cours des cinq dernières années et au fil de nos 27 numéros, nous avons peu à peu constitué une équipe d’une quarantaine de journalistes qui ont tous contribué à notre succès.

Nous avons aussi découvert un lectorat engagé et en quête de sens, à l’affût d’alternatives, de nouvelles façons de consommer, de produire et d’agir à son échelle... Cette communauté fondatrice, consciente qu’un changement est urgent, nous lui devons beaucoup.

Maintenant, Socialter doit changer d’échelle et porter la voix de l’économie sociale et solidaire au-delà du cercle des convaincus, tout en renforçant notre exigence critique.

Nous y arriverons grâce à nos lecteurs et à notre modèle économique qui repose sur des éléments tangibles permettant d’exercer notre métier en toute indépendance : 80 % de notre chiffre d’affaires provient directement des ventes en kiosque et de nos abonnements. Grâce à cela, Socialter est et reste un média indépendant.

 

Pourquoi une nouvelle formule ?

 

Pour aller beaucoup plus loin ! Pour parler à un public plus large et sortir du cercle des convaincus. Pour ramener les plus critiques vers un peu d’optimisme, et les plus optimistes vers un peu de critique. Mais aussi pour diversifier notre équipe, renforcer la qualité de nos analyses et nous donner les moyens sonnants et trébuchants de nos ambitions.

Que trouverez-vous dans la nouvelle formule papier ?

  • Un entretien fleuve : six pages d’entretien avec une personnalité qui porte un regard original et éclairé sur notre époque.
  • Un grand dossier, encore plus fouillé. Pour analyser en profondeur un enjeu de société ou une tendance, via différents angles et formats.
  • Une rubrique Avant-Garde pour mettre en lumière ces personnes "qui font", ces associations, coopératives, entreprises, collectifs qui, en France et dans le monde, sont dans "l’agir" et correspondent à nos combats. Et pourquoi pas pour s’inspirer d’eux et passer à l’action à son niveau ?
  • Une rubrique Idées-débats où nous explorerons et décrypterons les grands débats de société d’aujourd’hui et de demain. Transhumanisme, décroissance, communs, avenir du travail, devenir de l’agriculture, évolutions du management et de l’entreprise…
  • 5 chroniques originales ouvertes sur le monde contemporain et traitant de domaines variés : sociologie, éthique et philosophie, histoire, sémiologie, architecture.
  • Plus d’enquêtes, de critique et d’analyse. La base, nous direz-vous. Enquêter, produire des analyses approfondies et fournir une information de première main requiert du temps et de l'argent. Cela nécessite également une prise de risque, sans certitude de résultat. Alors aidez-nous à produire une presse exigeante et de qualité !
  • Une nouvelle rubrique "L’Art et la matière" qui fera la part belle à l'artisanat, au temps long, à l’imaginaire, à la reconnexion au temps et à l’espace. Nous irons à la rencontre d’artisans, de créateurs et d’artistes pour vous plonger avec eux dans la poussière de leur atelier. Matthew Crawford approuve.

Qui sommes nous ?

 

Fondateur et Directeur de la publicationOlivier Cohen de Timary

Rédacteur en chefPhilippe Vion-Dury

Journalistes et ContributeursCôme Bastin, Delphine Bauer, Chrystèle Bazin, Déborah Berthier, Coraline Bertrand, Hélène Bielak, David Breger, Laury-Anne Cholez, Sébastien Claeys, Guillaume Compain, Paul Conge, Claire Corrion, Maïa Courtois, Laura Daniel, Aurélie Darbouret, Sarah Diep, Aimie Eliot, Alexia Eychenne, Alizée Gau-Tchekov, Florent Godard, Christelle Granja, Arthur de Grave, Adeline Haverland, Sophie Hélouard, Élodie Horn, Muriel Jaouën, Benjamin Jarrossay, Benjamin Laks, Sophie Lauth, Benjamin Leclercq, Alban Leveau-Vallier, Antoine Louvard, Clémence Mart, Sarah Nabli, Marion Perrier, Nastasia Peteuil, Antoine Piel, Morgane Rémy, Caterina Romanelli, Lucas Roxo, Soleine Scotney, Aurore Staiger, Fabien Soyez, Éloïse Stark, Mathieu de Taillac, Jacques Tiberi, Florent Trocquenet-Lopez, Floriane Zaslavsky, Julia Zimmerlich

Secrétaires de rédactionBrigitte Pennaguer, Eloïse Cohen de Timary

Créations graphiques / maquetteRémi Andrieux / Elefonts

PhotographesErwan Floc’h, Augustin Le Gall, Eugénie Baccot, Pierre Gautheron, Sophie Palmier, Marion Parent

Illustrateurs Adrià Fruitos, Émilie Seto, Laurent Bazart, Rami Niemi, Faunesque...

Remerciements Anna Maheu, Ophélie Cordesse, Manon Grard-Manoukian, Baptiste Piroja-Pattarone, Natacha Delmotte, Calypso Vanier, Pauline Verge

 

Ils disent de Socialter


À quoi servira la collecte ?


Concevoir, fabriquer et diffuser un magazine papier est une industrie lourde
, chaque soutien contribuera donc au développement de Socialter et à son indépendance ! 
La nouvelle formule de Socialter entraînera des investissements et des coûts sur l’année.

En parallèle, nous déploierons le média sur d’autres fronts : un nouveau site web, des projets de conférences et de vidéos. Nous envisageons également la création d’un Think Tank sur l’économie de demain. Il ne tient plus qu'à vous d'accélérer le déploiement du média de l'économie sociale !





Pour vous pré-abonner à la nouvelle formule de Socialter et participer à notre campagne :

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
Numéro 41 AOÛT SEPTEMBRE 2020:
Qu'est-ce qu'on attend pour effacer la dette ?
Lire le sommaire

Les derniers articles