Carnet de crises : écologie

Si les écosystèmes parlaient

Les nuits de Noël, les animaux parlent, la chose est bien connue. Une autre l’est moins : les écosystèmes parlent le 29 février des années bissextiles – à l’échelle de leur durée, c’est une discussion régulière… En voici une, espionnée pour vous le 29 février 2024, entre deux écosystèmes : une céréaliculture beauceronne et une riziculture du Yuanyang, dans le sud de la Chine. Les protagonistes font d’abord assaut de fierté, puis ils s’avouent leurs petits ennuis…

La Céréaliculture Beauceronne

Oh bonjour ! Voilà longtemps qu’on ne s’était entretenues… Vous ne me reconnaissez peut-être pas : j’étais autrefois une vieille forêt entrecoupée de clairières pâturées par les bisons et les aurochs…

La Riziculture du Yuanyang

Si, si, je me rappelle votre voix ; vous m’aurez reconnue à mes formes collinéennes… Moi aussi j’ai changé, je suis à présent parée de retenues en terrasses aux eaux colorées différemment selon les algues qui y prolifèrent… Rien ne reste de la forêt claire tropicale que je portais la dernière fois, si seyante pourtant ! C’est que j’ai attrapé des hommes, et ma foi, ça vous métamorphose…

CB Ils prolifèrent ces tout derniers temps, semble-t-il, il paraît qu’on en a tous attrapé ! Je le sais car j’en ai aussi. Figurez-vous que ce sont eux qui m’ont « défrichée », comme ils disent… Et ça m’a donné belle allure : il faut voir osciller mes blés blonds et chargés de graines sous le vent d’été. Car mes humains, je les nourris, moi, de mes épais sols fertiles. Glorieusement, depuis des siècles : pas loin de 9 tonnes de blé à l’hectare !

RY Pareil pour moi, voire mieux ! Je ne produis chaque année pas moins de 7 à 10 tonnes de riz à l’hectare dans mes petites retenues d’eau depuis des millénaires ! Il faut admirer mes terrasses chargées de riz vert avant la récolte ! Cela m’a transformée,...

Cet article est réservé aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés.

En vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Le numéro "l'avenir sera low-tech" en cadeau

S'inscrire

S'identifier