A compléter

Santé low-cost : derrière votre téléphone se cache un ophtalmo

Chaque semaine, la rédaction de Socialter met à l'honneur un projet innovant « financé par la foule ». Aujourd'hui, découvrez Peek Retina, un accessoire indispensable pour diagnostiquer les maladies oculaires dans les pays les plus pauvres.

Dans les pays occidentaux, les examens ophtalmologiques sont monnaie courante. Mais ce n’est pas le cas du côté des pays à faibles revenus : les équipements existants sont très coûteux, ont besoin du courant électrique pour fonctionner, et ne sont pas pensés pour être transportés. Conséquence : près de 90 % des invidus qui présentent une déficience visuelle vivent dans les pays les plus pauvres. Pour répondre à ce problème, des ingénieurs de plusieurs instituts de recherche au Royaume-Uni ont conçu un petit appareil low cost, le Peek Retina, qui se fixe sur la plupart des smartphones. Un dispositif bon marché qui offre la possibilité de se faire diagnostiquer avant qu’il ne soit trop tard. Afin de passer à la phase de production industrielle du Peek Retina, une collecte de dons a été lancée sur la plateforme Kickstarter. Objectif : atteindre 70 000 livres sterling, soit près de 90 000 euros.

Un accessoire qui ne coûte pas les yeux de la tête

Peek Retina fonctionne simplement : clipé à l’objectif d’un smartphone, il permet d’effectuer plusieurs tests ophtalmologiques. Grâce à une photo prise à quelques centimètres de l’oeil du patient, cet ophtalmoscope permet notamment de réaliser un fond d’oeil, un examen qui scrute la rétine et ses vaisseaux et fournit des images en haute qualité. La cataracte, le glaucome et plusieurs autres maladies oculaires sont également dépistablables ainsi. Coût de production du dispositif : seulement 5 euros, comme l’explique Andrew Bastawrous, l’un des fondateurs de Peek Retina, dans cette conférence TED : 

 

Le smartphone se démocratise progressivement dans des pays tels que le Kenya, le Botswana ou le Mali : cela représente ainsi l’espoir de toucher davantage de patients, même dans les zones les plus reculées. Selon plusieurs études, grâce au Peek Retina et à un vélo, un praticien pourrait examiner un millier de personnes par semaine. Le lancement officiel de Peek Retina est prévu en octobre 2015.

Crédits photo : Peek Vision

 

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
Numéro 41 AOÛT SEPTEMBRE 2020:
Qu'est-ce qu'on attend pour effacer la dette ?
Lire le sommaire

Les derniers articles