A compléter

Revue du web : Défi or not to be

Le Bigdata contre les incendies new-yorkais, des polars itinérants, le musée sous-marin de Cancún, le boom du vélo électrique... Voici quelques-unes des initiatives glanées sur la toile et présentées aujourd'hui dans la revue du web socialterrienne.

Le Bigdata contre les feux de Big Apple

Pour améliorer la lutte contre les incendies, la municipalité de New York a mis en place un nouvel outil. Le principe ? Récupérer, analyser et croiser différents types de données sur les bâtiments de la ville : ancienneté, problèmes électriques, niveau de vie de ses occupants, existence de systèmes d’arrosage, présence de gardien… Ces données sont ensuite intégrées à un algorithme qui calcule la probabilité d’incendie selon les différents lieux de la ville. Un nouvel outil qui va permettre aux inspecteurs du département incendie new-yorkais de mieux cibler les lieux qu’il examine. L’objectif étant de faire passer le nombre d’incendies déclarés annuellement sous de la barre des 3 000.

À lire sur le Wall Street Journal.

 

Un musée sous-marin au nom de la biodiversité

Marier l’art à la protection de l’environnement, tel est l’essence du projet développé par le Musée d’Art Subaquatique de Cancún (MUSA). Visité par près de 150 000 plongeurs chaque année, ce musée sous-marin abrite plus de 500 statues de ciment et de fibre de verre parfaitement intégrées à la biodiversité de la zone aquatique couverte. À défaut de se rendre au Mexique lors de vos prochaines vacances, voici un avant-goût de la beauté de cette exposition « grandeur nature ».

À lire sur Green et Vert.

 

Monter sur le toit de l’Afrique pour surpasser le handicap

Ils sont sourds, aveugles, malvoyants, paraplégiques et se sont lancé un pari fou : gravir le Kilimandjaro et ses 5 895 mètres de dénivelé. Alors que près d’un tiers des personnes valides abandonnent en cours d'ascension, ils ont relevé le défi lundi dernier. Jean Poutiers, membre de l’aventure et président de l’association régionale des aveugles et malvoyants d’Île-de-France, nous fait part de la symbolique de cette aventure : « Gravir le Kilimandjaro, c’est une démonstration de volonté. Il faut être complètement fou pour faire ça ! Il fallait attirer l’attention des décideurs et des employeurs pour promouvoir l’emploi des travailleurs handicapés. » Aussi limpide que porteur de sens.

À voir et à écouter sur France Info

 

Les livres itinérants embarquent sur vos trajets

Faire circuler gratuitement des livres au sein de l’espace public : le bookcrossing, lancé en mars 2001 par Ron Hornbaker, un Américain féru de lecture, a depuis fait de nombreux adeptes à travers le monde. Les Français sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à apprécier cette initiative, à tel que point que la SNCF a décidé de s’y mettre. Pas moins de 60 000 romans-policiers ont été déposés sur les sièges de rames franciliennes et régionales.

À lire sur Francetv Info.



10,8 milliards de dollars

C’est ce que pourrait peser le marché du vélo électrique d’ici 2020 selon une étude du cabinet d’analyse Navigant Research, spécialisé dans la mobilité. Estimé à l’heure actuelle à 8,4 milliards de dollars, ce secteur a connu une très forte croissance depuis dix ans. Leader du secteur, la Chine est à la fois le premier producteur et le premier consommateur de e-vélo. Mais l’Europe est aussi un acteur non négligeable. Nombreux sont les habitants du Vieux Continent à être sensibles aux problématiques liées à la mobilité durable. Se déplacer facilement, écologiquement et à moindre effort, autant d’arguments qui en ont convaincu plus d’un(e). Serez-vous parmi les prochains adeptes du vélo électrique ?

À lire sur Zegreenweb.

 

 

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
Numéro 41 AOÛT SEPTEMBRE 2020:
Qu'est-ce qu'on attend pour effacer la dette ?
Lire le sommaire

Les derniers articles