Carnet de crises

Quelle est la meilleure flaque du monde ?

Un lieu particulier et des particules de vécu qui s’y agrègent. Des sons, des odeurs, des histoires... Le philosophe Jean-Philippe Pierron, auteur de Je est un nous (Actes Sud, 2021), rappelle la puissance de l’idée d’habiter, de se sentir lié à une ville, un quartier, une rue, un détail, un interstice. Telle la flaque d’eau, élément urbain inattendu, dont il invite à faire la « géopoétique » comme un premier pas pour réparer le rapport sensible qui nous lie à nos milieux de vie.

C'était dans la banlieue de Lyon, à Saint-Fons ; à moins que ce ne soit l’inverse, car qui est la banlieue de qui, et qui au juste le décide ? C’était donc à Saint-Fons, une petite ville très marquée par l’urbanisme des années 1970 et par l’importance industrielle de la vallée de la chimie. « Banlieue », « vallée de la chimie », des mots qui, avec d’autres – on pourrait y ajouter « la diagonale du vide », « les quartiers » –, qualifient, c’est-à-dire souvent disqualifient, les territoires autres, les territoires des autres. J’y rencontrai, ce jour-là, une classe de 6e pour réfléchir ensemble à ce que pouvait signifier « habiter ». Je leur avais posé préalablement quelques questions : « En quel sens puis-je dire de ce quartier que c’est mon quartier ? Qui y habite, humains et non-humains compris ? » Les jeunes que j’avais en face de moi portaient une ribambelle colorée de tee-shirts, télescopant sur leur corps les imaginaires mondiaux des grands espaces urbains ou de nature où aucun n’était allé, où ils n’habitaient pas. Mais jamais il ne leur serait venu à l’idée de porter un vêtement disant « J’aime Saint-Fons ». Témoin silencieux de ce spectacle extraordinaire, j’avais demandé à 5 ou 6 jeunes de se lever, de tourner le dos aux autres et, au dernier moment, de se retourner. Lorsqu’ils se retournèrent se dessina alors concrètement un paysage imaginaire, qu’aucun cartographe n’aurait...

Cet article est réservé aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés.

En vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Le numéro "l'avenir sera low-tech" en cadeau

S'inscrire

S'identifier