Caoutchouc et pollution

Pollution du caoutchouc : chauffe qui pneu

Photo : Tengyart

Le caoutchouc naturel, fabriqué à partir du latex extrait de l’hévéa, est présent dans d’innombrables objets que nous utilisons quotidiennement, à commencer par les pneus. Alors que la demande mondiale est en constante hausse, la production du matériau aux propriétés élastiques, concentrée en Asie du Sud-Est et à l’origine d’une déforestation massive, pourrait être mise à mal par les maladies et le changement climatique.

Le détour par Ivry et l’établissement de M. Guibal s’imposait pour Julien François Turgan. Lancé dans la rédaction d’une somme sur les « Grandes usines » françaises, le journaliste aux ambitions encyclopédiques consigne dans un 8e volume ses observations sur la fabrique d’un matériau « intervenant sous toute espèce de formes et de volumes dans l’outillage de la civilisation » : le caoutchouc. « Le caoutchouc est entré aujourd’hui aussi bien dans l’industrie que dans la vie de chaque jour, si bien que sa suppression brusque causerait une perturbation notable dans un grand nombre de circonstances », résume-t-il. Le temps n’a en rien contredit cette analyse de Turgan datant de... 1868, alors que Napoléon III est toujours empereur des Français. 

Un siècle et demi plus tard, le caoutchouc naturel, fabriqué à partir du latex tiré de la culture de l’hévéa, continue d’occuper une place centrale dans notre quotidien. Mis au point dès le début du XXe siècle, les élastomères de synthèse l’ont remplacé en partie sans complètement le supplanter. « Le caoutchouc naturel a des propriétés mécaniques que nous n’arrivons pas à reproduire avec des élastomères synthétiques produits en laboratoire. De par sa capacité à cristalliser sous déformation, il rigidifie lorsqu’il est très étiré et résiste très bien à la propagation des fissures », explique Erwan Verron, professeur à Centrale...

Cet article est réservé aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés.

En vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Le numéro "l'avenir sera low-tech" en cadeau

S'inscrire

S'identifier