La fin de l'abondance

Plateformes de streaming : un modèle à la dérive

Illustration : Barbarian Flower

Peu regardants sur les dépenses tant qu’elles s’accompagnaient de la croissance du nombre de leurs abonnés, les géants des services de vidéo en ligne par abonnement révisent maintenant leur modèle. Pour Netflix et Disney, particulièrement, les nouvelles saisons qui s’ouvrent ont pour titre Réduction des coûts, Rentabilité et Augmentation des marges.

« Nous voulons être le havre de paix où vous pouvez explorer, être stimulés, vous amuser, vous détendre. Et nous ne voulons aucune polémique liée à l’exploitation des données de nos utilisateurs avec la publicité. » En janvier 2020, le message de Reed Hastings, PDG et fondateur de Netflix, se veut clair et la sentence apparemment irrévocable. Jamais, ô grand jamais, sa plateforme ne ménagera la moindre place à des annonceurs qui risqueraient de fissurer le doux cocon dans lequel les abonnés de la plateforme peuvent se lover pendant des heures, navigant d’un épisode à l’autre sans être rappelés à leur condition de consommateur.

Article à retrouver dans notre hors-série « Manuel d'autodéfense intellectuelle » avec François Bégaudeau, en kiosque, librairie et sur notre boutique.


Et pourtant, deux ans plus tard, Hastings abandonne la bataille, admettant avoir commis une « erreur ». Voilà que le « havre de paix » ouvre ses portes à la publicité. L’inflexion opérée par Netflix a un objectif clair : être en mesure, grâce à ces revenus publicitaires, de proposer des...

Cet article est réservé aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés.

Débloquez l'accès en vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Le numéro pdf "À quoi devons-nous renoncer ?" en cadeau

S'inscrire

S'identifier

Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 6€/mois

S'abonner
NUMÉRO 62 : FÉVRIER -MARS 2024:
L'écologie, un truc de bourgeois ?
Lire le sommaire

Les derniers articles