A compléter

Mobilité : vous pourrez pédaler à l'hydrogène dès 2016

Alpha, le premier vélo électrique fonctionnant avec des piles à hydrogène, a été présenté mercredi au Congrès mondial des systèmes et services de transport intelligents (ITS World Congress) de Bordeaux. La société qui a développé le véhicule écologique s'est fixée pour objectif de le mettre sur le marché à la mi-2016.

Mis au point par la société basque Pragma Industries, le premier modèle de vélo électrique à hydrogène, baptisé Alpha, a vu le jour après deux ans de développement. Pour financer le prototype, «les 25 000 € obtenus dans le cadre de l'appel à projets Atelier de l'Innovation 2014 de l'ACBA (Agglomération Côte Basque - Adour, ndlr) ont permis d’amorcer le projet», raconte Pierre Forté, créateur d’Alpha et dirigeant de Pragma Industries. «Le vélo est équipé d'un réservoir offrant 500 Wh d'énergie et d'une batterie-tampon de 150 Wh», poursuit l’ingénieur. Cet ensemble offre à ce vélo électrique une autonomie d’environ 100 km.

Alpha est muni d’un réservoir en aluminium au poids plume (moins de 2 kg). Il se régénère en hydrogène grâce à des bornes de recharge fournies par la société Atawey. Ce groupe français développe depuis 2012 des systèmes d'autonomie énergétique 100% renouvelable, pour les habitats et sites industriels isolés autour du monde. 5 minutes suffisent à Alpha pour faire le plein d’hydrogène et repartir, alors qu’un vélo électrique classique se recharge en trois ou quatre heures.


Autre point fort écologique : ce prototype made in Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) possède une durée de vie de dix ans minimum, et est entièrement recyclable. Alors, on pédale ?


 

 

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
Numéro 41 AOÛT SEPTEMBRE 2020:
Qu'est-ce qu'on attend pour effacer la dette ?
Lire le sommaire

Les derniers articles