A compléter

Lulu, le voisin qui vous veut du bien

Chaque semaine, Socialter vous présente une initiative innovante. Aujourd'hui, découvrez Lulu dans ma rue, une conciergerie de quartier imaginée par Charles-Edouard Vincent, fondateur d'Emmaüs Défi. Sa raison d'être : redynamiser la vie économique locale.

D’un côté, une vieille dame, trop faible, ne peut porter ses courses jusqu’à chez elle. Un jeune couple, trop pressé, ne peut emmener ses enfants à l’école. Un étudiant, trop empoté, n’arrive pas à monter son étagère. De l’autre, des individus qui sortent de dispositifs d’insertion, désireux de travailler et ainsi être intégrés dans la vie économique et sociale. Sans oublier tous ceux qui souhaitent simplement donner de petits coups de mains en échange d’un complément de salaire, qu’ils soient étudiants, salariés ou retraités.
Fort de ce constat, Lulu dans ma rue joint les deux bouts grâce à l’instauration d’un micro-entreprenariat, « moteur d’innovation sociale ». Formés et accompagnés, ces nouveaux travailleurs sont prêts à dépanner les habitants du quartier. Pour ce faire, des kiosques, intégrés dans le paysage local, sont conçus pour faciliter les rencontres. En améliorant la vie économique locale tout en recréant du lien social, Lulu dans ma rue fait ainsi d’une pierre deux coups.


Ouverture du premier kiosque

Les habitants du IVe arrondissement de Paris sont les premiers à profiter de la nouvelle conciergerie, un kiosque ayant été récemment installé dans le quartier de Saint-Paul.
« Nous avons été frappés par le succès du concept dès le premier jour, reconnaît Charles-Edouard Vincent. Les gens viennent nous voir curieux et repartent toujours avec le sourire ». Signe d’un lancement réussi ? « La rémunération dégagée par certains va au-delà d’un complément de revenu, assure le fondateur. Durant le premier mois, deux des premiers Lulus à avoir rejoint l’aventure ont chacun gagné plus de 1000 euros ».
Si tout se passe bien, l’initiative devrait se déployer sur l’ensemble de la capitale à l’horizon 2017, intégrer une application mobile ainsi que la possibilité de paiement en ligne. Mais l’équipe des Lulus tient à le préciser, elle « veillera à ce que la dimension humaine reste au premier plan ».


La France s’engage

Grande cause nationale 2014, l’engagement associatif ne doit pas se contenter des miettes d’une activité économique toujours plus concurrentielle. Au contraire, il doit être porté à sa juste valeur, considéré comme un secteur aux potentialités économiques formidables, soucieux de résoudre de nombreuses difficultés sociales ou environnementales.
« La France s’engage », appel à projet lancé par le gouvernement, a pour but de soutenir des initiatives socialement innovantes grâce à un fonds de 50 millions d’euros. Quatre conditions doivent être remplies pour figurer sur la liste des lauréats retenus : l’utilité sociale, le caractère innovant, le potentiel d’extension et enfin l’évaluation rigoureuse des résultats. Et Lulu dans ma rue en fait partie.


Le premier mois en quelques chiffres :

  • 27 Lulus référencés dans le IVème arrondissement parisien

  • 225 prestations réalisées dans le quartier

  • 3 600 personnes passées au kiosque de la Place Saint-Paul  

  • 10 000 visites sur le site Lulu dans ma rue



Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
Numéro 41 AOÛT SEPTEMBRE 2020:
Qu'est-ce qu'on attend pour effacer la dette ?
Lire le sommaire

Les derniers articles