A compléter

Le gouvernement annonce le lancement d'un accélérateur national d'innovations sociales

L'Accélérateur national d'innovation sociale, promis par Emmanuel Macron durant la campagne, a été dévoilé ce matin par Christophe Itier. Cet outil doit permettre d'étendre à l'échelle nationale des solutions locales portées par les acteurs de l'ESS.

Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'innovation sociale, a dévoilé jeudi 18 janvier le nouvel Accélérateur national d’innovation sociale. L’objectif: déployer à l’échelle nationale des solutions développées localement par les acteurs locaux de l’ESS. “Malgré les politiques publiques menées par l’État et ses compétences, parfois nous n’arrivons pas à faire ce dernier kilomètre qui donne accès à des solutions, a-t-il souligné, mais les acteurs de l’ESS parviennent à apporter des solutions concrètes”.

Cet accélérateur prendra la forme d’une plateforme en ligne où les acteurs locaux pourront partager leurs innovations qui pourront être déployées à l’échelle nationale. Celles-ci seront en open-source, c’est-à-dire que n’importe quel acteur de l’ESS pourra utiliser un dispositif mis en ligne dans son entreprise ou association. Le gouvernement désire insuffler un élan collectif via la création d’un label, le “French impact”. “Nous souhaitons fédérer une communauté des acteurs de l’innovation sociale”, a précisé Christophe Itier devant un parterre de journalistes. Pour épauler ces acteurs, des fonctionnaires dans les ministères et les régions seront chargés de simplifier les démarches administratives. 

1 milliard d’euros mobilisés


Début mars, un appel à projet sera lancé afin de sélectionner entre 10 à 15 entreprises qui deviendront les “pionniers” de ce “French impact”, et bénéficieront d’un accompagnement afin de se développer à une plus grande échelle. Après une expérimentation sur des territoires “pilotes”, le déploiement de ce dispositif à l’échelle nationale se fera courant 2019. Au total, l’État mobilisera sur ce dispositif un milliard d’euros sur l’ensemble du quinquennat en fonds publics et privés.

Ce dispositif était une promesse de campagne du candidat Macron. “Cet accélérateur conduira à avoir une plateforme unique mettant en ligne les bonnes initiatives et permettant d’apporter le financement pour les démultiplier dans les territoires où elles seront pertinentes, (...) et de mutualiser les bonnes pratiques”, avait-il déclaré en novembre dernier.

Photo: ©Ronalpia Twitter

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
Numéro 41 AOÛT SEPTEMBRE 2020:
Qu'est-ce qu'on attend pour effacer la dette ?
Lire le sommaire

Les derniers articles