Grand reportage

Dans la forêt estonienne, rites païens et déforestation

Photos : Nicolas Celnik

Repaire de forêts sacrées et d’esprits des bois, l’Estonie a su conserver, contre les vagues de christianisation et d’assimilation soviétique, les croyances païennes qui fondent l’identité de ses habitants. L’attachement des Estoniens à la nature est aujourd’hui le moteur d’une lutte contre la déforestation.

C’est une sorcière dont le nom est connu à travers toute l’Estonie, qui répond à nos messages WhatsApp en multipliant les émojis. Elo Liiv résume bien les paradoxes de ce petit pays du nord de l’Europe, hyper-connecté mais qui entretient aussi un lien profond avec la nature. Quand on demande l’adresse de « la sorcière » aux habitants de la petite île de Saaremaa, séparée du continent par un bras de la mer Baltique, personne n’a l’air surpris et chacun sait pointer la direction de sa maison. Accrochés au portail, quelques crânes de vaches ne permettent plus de douter.

Reportage à retrouver dans notre numéro « Êtes-vous éco-anxieux ? », disponible en kiosques et sur notre boutique.


L’ambiance occulte est toutefois bien vite dissipée : Elo Liiv nous reçoit en tenue de jardinage, sécateur en main, et discute d’un ton badin en nous emmenant vers le fond du jardin. « Il faut toquer sur la planche de bouleau », lance-t-elle sur le ton de la conversation alors que nous dépassons un jeune pin. La planche, tenue par deux cordes rongées par les années, sur laquelle pendent...

Cet article est réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés

En vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Le numéro pdf "l'avenir sera low-tech" en cadeau

S'inscrire

S'identifier

Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
NUMÉRO 54 : OCTOBRE-NOVEMBRE 2022:
Êtes-vous éco-anxieux ?
Lire le sommaire

Les derniers articles