Anxiété écologique

L'éco-anxiété est-elle un deuil par anticipation ?

Illustration : Vinnie Neuberg

Qu’est-ce qu’être éco-anxieux ? La question n’est pas scientifiquement tranchée. Ce qui n’empêche pas un nombre croissant d’individus et de médias de s’emparer du concept. La souffrance générée par l’éco-anxiété et le besoin de l’apaiser, l’identification de ses causes et la lutte contre ses maux sont autant d’enjeux liés aux désastres écologiques. Il est donc urgent de mieux définir ce terme.

Nous avons été particulièrement gâtés cet été : fin septembre, plus de 65 000 hectares de forêt brûlés en France, record absolu battu et plus de 7 fois la moyenne annuelle ; record également battu en Europe avec plus de 660 000 hectares partis en fumée ; la Sibérie flambe (plus tôt que prévu) ; l’Amazonie a plus brûlé en 2022 que ces quinze dernières années. Pendant ce temps-là, la sécheresse vide les rivières et plus de 100 communes françaises ont été privées cet été d’eau potable. L’Inde et le Pakistan ont atteint les 50 °C au printemps (avant qu’un tiers du territoire de ce dernier ne se retrouve sous les eaux), et les chercheurs prédisent que ces pics mortels seront bientôt la norme. Une canicule record en Chine a détruit 20 % des récoltes. 

Article issu de notre numéro 54 « Êtes-vous éco-anxieux ? », disponible en kiosque en octobre-novembre 2022 et sur notre boutique


Ça y est ? Vous la sentez cette boule oppressante au creux du ventre ? Félicitations, vous êtes éco-anxieux. À vrai dire, votre ressenti immédiat constitue sans doute la meilleure définition existante de l’éco-anxiété, tant les choses se compliquent dès qu’il s’agit...

Cet article est réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés

En vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Le numéro pdf "l'avenir sera low-tech" en cadeau

S'inscrire

S'identifier

Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
NUMÉRO 54 : OCTOBRE-NOVEMBRE 2022:
Êtes-vous éco-anxieux ?
Lire le sommaire

Les derniers articles