Anxiété écologique et action politique

Éco-anxiété : de l'angoisse à la colère

Illustration : Vinnie Neuberg

Les émotions suscitées par la catastrophe écologique en cours ne condamnent pas nécessairement à l’impuissance et la déréliction. L’engagement politique peut alors se révéler d’un précieux secours pour détourner l’indignation individuelle en rage collective et faire de nos affects une force destituante.

« Ne soyez plus éco-anxieux, soyez éco-furieux ! » Fustigeant une construction médiatique psycho­logisante et dépolitisante « caractéristique du discours néolibéral », le philosophe et économiste Frédéric Lordon n’a pas mâché ses mots sur l’éco-anxiété lors d’une conférence donnée en juin dernier à Lausanne. 

Article issu de notre numéro « Êtes-vous éco-anxieux ? », disponible en kiosque en octobre-novembre, en librairies et sur notre boutique.


Ce point de vocabulaire est dans l’air du temps. Dans les discours médiatiques, la panoplie des « éco-émotions » s’est récemment étoffée d’un versant colérique suppo­sément plus mobilisateur. Une idée étayée par certaines études en psychologie, l’une d’elles affirmant d’ailleurs que « l’expérience de l’éco-colère indique une meilleure santé mentale et un engagement plus fort dans l’activisme pro-climat ». Et de fait, on retrouve aujourd’hui cette colère brandie par certains collectifs écologistes,...

Débloquez cet article gratuitement !

Débloquez cet article gratuitement !

Accédez à cet article vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Notre numéro "À quoi devons-nous renoncer ?" offert en pdf

S'inscrire

S'identifier

Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 3€/mois

S'abonner
NUMÉRO 64 : JUIN-JUILLET 2024:
Peut-on échapper à l'emprise numérique ?
Lire le sommaire

Les derniers articles