A compléter

Des classes en ligne pour booster l'éducation en Afrique

Si le taux d'accès à l'enseignement supérieur progresse sur l'ensemble du globe, il est encore très faible en Afrique subsaharienne. Fort de ce constat, l'application Chalkboard proposera aux étudiants de suivre à distance les cours universitaires de leur choix.

Permettre aux étudiants en Afrique d’avoir un diplôme en poche, un bagage qui leur ouvre les portes du marché du travail. Tel est l’objectif de Chalkboard, une plateforme en ligne qui devrait bientôt voir le jour. Grâce à elle, les universités auront la possibilité de mettre en ligne une partie de leurs cours afin d’augmenter le nombre de leurs étudiants. Bien entendu, les professeurs garderont la main sur la plateforme et posteront les contenus de leur choix au moment voulu. Chacun est ainsi en mesure d’interagir avec sa communauté d’élèves, sorte de classe virtuelle. De leur côté, les étudiants auront la possibilité d’échanger entre eux via des forums dédiés.
 
Une innovation qui tombe à pic

Adrien Bouillot, le fondateur de Chalkboard, est parti d’un constat : concernant l’accès à l’enseignement supérieur, de grandes disparités subsistent encore et toujours. Alors qu’il atteint plus de 70 % dans les pays de l’OCDE, le taux de scolarisation n’est que de 7 % en moyenne dans l’Afrique subsaharienne, la plupart des universités étant déjà saturées. Dans le même temps, la jeunesse africaine est de plus en plus connectée et avide de connaissances.
La question coule alors de source : pourquoi ne pas apporter directement la substantifique moelle entre les mains des élèves ?
« On va commencer par le Ghana, affirme Adrien Bouillot. C’est un pays que je connais bien et qui est particulièrement concerné: un étudiant apte sur deux est refusé chaque année par les universités, faute de place ». Avant d’ajouter: « Mais à terme, on espère bien s’implanter dans de nombreux pays africains tels que le Rwanda, le Sénégal ou l’Afrique du Sud, mais également dans d’autres régions du monde, notamment en Jamaïque où a vécu mon associé ». En attendant, l’équipe de Chalkboard souhaite réunir plusieurs business angels afin de financer le projet, tandis qu’un départ vers le territoire ghanéen est en cours de préparation.
Il ne reste plus qu’à leur souhaiter bonne route.   


Retrouvez Chalkboard sur
Facebook et Twitter

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
Numéro 41 AOÛT SEPTEMBRE 2020:
Qu'est-ce qu'on attend pour effacer la dette ?
Lire le sommaire

Les derniers articles