Tempo révolutionnaire

La danse, outil de révolution

Photo Mario Tellez / La Tercera

« Si je ne peux pas danser dans votre révolution, je ne veux pas de votre révolution » : ces mots prêtés à l’anarchiste Emma Goldman résonnent furieusement en ce printemps 2023. Alors que les luttes contemporaines charrient leur lot de colère, au milieu des foules éclosent des chorégraphies qui font des corps dansants des outils résolument politiques.

Le 20 novembre 2019, une trentaine de femmes fait irruption au milieu d’une rue passante de Valparaiso au Chili. Sur une musique techno épurée, les yeux couverts d’un ruban noir, elles scandent : « Y la culpa no era mía, ni donde estaba ni como vestía. El violador eras tú » (« La coupable, ce n’était pas moi, ni mes fringues, ni l’endroit. Le violeur c’était toi »).D’un doigt pointé, accusateur, elles mettent en cause les policiers, l’État, les juges.

Article issu de notre numéro 58 « L'empire logistique », en kiosque, librairie et sur notre boutique.


La performance « Un violador en tu camino » (« Un violeur sur ton chemin ») est née, et lorsqu’elle est reproduite cinq jours plus tard à Santiago, plus d’une centaine de femmes chante et danse en chœur alors que le Chili est secoué par une vaste contes­tation populaire. Martelé par le collectif LasTesis qui se soulève contre les violences de genre et l’impunité des agresseurs, ce chant va faire le tour...

Débloquez cet article gratuitement !

Débloquez cet article gratuitement !

Accédez à cet article vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Notre numéro "À quoi devons-nous renoncer ?" offert en pdf

S'inscrire

S'identifier

Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 3€/mois

S'abonner
NUMÉRO 64 : JUIN-JUILLET 2024:
Peut-on échapper à l'emprise numérique ?
Lire le sommaire

Les derniers articles