Traditions et langage

Colette Grinevald, défenseure des langues en voie de disparition

Photos : Blandine Soulage

Colette Grinevald est linguiste, spécialiste du jacaltec et du rama, parlés par des communautés autochtones du Guatemala et du Nicaragua. Avec son parcours universitaire en marge des institutions, la chercheuse, novatrice dans l’étude des langues amérindiennes, a contribué à populariser le concept de « langues en danger ».

 Une linguiste punk ? La proposition fait sourire Colette Grinevald. Il faut dire que l’on imagine difficilement plus inconciliable. Cette professeur émérite, diplômée de Harvard, qui nous reçoit chez elle, à Lyon, au pied des pentes de la Croix-Rousse, a dédié sa vie à tout ce qui sonne comme un cauchemar d’élèves de collège : « préposition », « suffixe », « syntaxe »… Il suffit pourtant de quelques minutes pour que la dame de 75 ans nous donne miraculeusement envie de reprendre des cours de grammaire : « Il n’y a rien de plus excitant ! Percer le fonctionnement d’une langue, c’est percer un petit peu plus le mystère du monde. » Sur la table devant elle, un gros bouquin jaune marqué de son nom. Une thèse écrite en quasi-secret, dans les montagnes tropicales. « Punk, peut-être pas… Mais c’est vrai que ça ne m’a jamais intéressé de faire comme tout le monde. »

Article issu de notre numéro 56 « Géo-ingénierie, c'est parti ? », en kiosque jusqu'au 10 avril et sur notre boutique.


Pionnière dans l’étude des langues en danger, Colette Grinevald a en tout cas participé dans les...

Cet article est réservé aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés.

Débloquez l'accès en vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Le numéro pdf "À quoi devons-nous renoncer ?" en cadeau

S'inscrire

S'identifier

Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 6€/mois

S'abonner
NUMÉRO 62 : FÉVRIER -MARS 2024:
L'écologie, un truc de bourgeois ?
Lire le sommaire

Les derniers articles