Coup de chaud en mer d’Okhotsk

Au Japon, le dégel ne se fait plus attendre

La mer d’Okhotsk, enclavée entre les côtes nord de la Russie et nord-est du Japon, peine à se transformer en glace, chaque hiver davantage. Dans l’archipel japonais, les lacs Jusan et surtout Suwa, où les séculaires crêtes de glace ne se sont pas formées depuis 2018, souffrent aussi du réchauffement climatique. Reportage à Monbetsu, sur l'île d'Hokkaido, où les experts japonais s’alarment face aux conséquences de la hausse des températures.

Le rutilant brise-glace Garinko amorce sa rota­tion dans le port de Monbetsu, situé sur la côte nord-est de l’île d’Hokkaido, au Japon. Début février, ce jour-là, le thermomètre indique -12 °C. Le vent souffle et il fait si froid que s’aventurer sur le ponton du navire est déjà une épreuve. Le froid mord et paralyse, se frayant un chemin dans les imperméables. La glace craque et, soudainement libéré, le brise-glace finit par reprendre sa lente progression. L’étrave du bateau ouvre la voie vers le large. Une fois le Garinko sorti du port, la pleine mer fait brièvement son apparition, pour disparaître à nouveau, au bout d’une dizaine de minutes de navigation. Le spectacle offert par cet épais manteau blanc est stupéfiant. La plaque de glace dérivante semble infinie : le bateau a beau avancer, elle est toujours là, imperturbable et pure, laissant la centaine de touristes japonais à bord du navire muette d’admiration. 

Le lieu ne suscite pas seulement l’intérêt pour les panoramas d’outre-monde qu’il recèle. La mer d’Okhotsk longe la côte Est de la Russie et la péninsule de Kamtchatka puis celles des îles de ­Sakhaline (Russie) et Hokkaido (Japon), ainsi que les Kouriles. Du fait de la proximité de ces terres, elle est particulièrement froide puisque les courants plus chauds de la mer du Japon et de l’océan Pacifique ne parviennent pas à remonter jusqu’à elle. En hiver, la navigation y est...

Cet article est réservé aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés.

En vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Le numéro "l'avenir sera low-tech" en cadeau

S'inscrire

S'identifier

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
NUMÉRO 46 - JUIN JUILLET 2021:
Les cadres se rebiffent
Lire le sommaire

Les derniers articles