Réseau d'entraide

Association A4 : « Ceux qui traversent la mer connaissent la terre »

Illustration : Kévin Deneufchatel

Reprise de terres a permis la rencontre entre des personnes d’horizons différents, mais dont les intentions communes sont de mettre en lien des réseaux urbains et ruraux. De ces réunions est née l’Association accueil agricole et artisanal (A4), un réseau d’entraide au carrefour des luttes de l’immigration, de l’antiracisme, des luttes paysannes et écologistes. A4 relie paysan·nes, artisan·es et personnes avec des problèmes de papiers, afin de permettre à ces dernières de vivre de façon digne. Dans ces pages, ils et elles racontent leurs ambitions et témoignent des difficultés rencontrées. 

Au printemps 2020, des espaces d’entraide et de solidarité ont émergé à la suite du confinement.  Le Covid nous a rappelé la vulnérabilité d’un dépar­tement comme la Seine-Saint-Denis, mais aussi la puissance des liens qui peuvent se constituer en situation de précarité. Ce contexte a favorisé le rapprochement de différents groupes militants sur les questions de l’alimentation, de l’accès à la terre, de l’agri­culture vivrière, de la formation ou du travail agricole. Dans la foulée, une première rencontre à la ZAD de Notre-Dame-­des-Landes au printemps 2021, dans le cadre de Reprise de terres, a initié le processus de création de l’Association accueil agricole et artisanal (A4). 

Article issu de notre hors-série « Ces terres qui se défendent », disponible en kiosque en février et sur notre site


Initialement, l’axe « ville » de Reprise de terres avait orienté ses réflexions sur les...

Débloquez cet article gratuitement !

Débloquez cet article gratuitement !

Accédez à cet article vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Notre numéro "À quoi devons-nous renoncer ?" offert en pdf

S'inscrire

S'identifier

Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 3€/mois

S'abonner
NUMÉRO 64 : JUIN-JUILLET 2024:
Peut-on échapper à l'emprise numérique ?
Lire le sommaire

Les derniers articles