Renoncement écologique

Alexandre Monnin « Il nous faut développer un art de la fermeture »

Photo : Dorian Prost

Alors que l’impératif de « renoncer » à une partie de nos infrastructures, biens et usages écocidaires s’impose peu à peu, ce processus ne se fera pas de lui-même, et certaines des ruines dont nous héritons continueront de produire leurs effets néfastes à l’avenir. Alexandre Monnin, coauteur de l’ouvrage Héritage et Fermeture. Une écologie du démantèlement (Divergences, 2021), fait partie de ceux qui tracent un nouveau sillon intellectuel et stratégique dans l’écologie politique : une politique du renoncement.

Du côté de l’écologie « conséquente », la nécessité de « renoncer » à certains éléments de notre mode de vie paraît évidente. Mais n’est-ce pas un peu trop incantatoire, voire naïf ?

Implicitement, tout un pan de l’écologie est effectivement « inconséquent » et n’aborde pas ouvertement ces questions-là. De l’autre côté, tout un pan les aborde, mais très en aval, du côté des usages : arrêter de prendre l’avion, de manger de la viande rouge, etc. Or, il faudrait aborder le renoncement comme un point de départ, en amont, pour en faire un programme : planifier, anticiper, décider démocratiquement… Car nous ne sommes pas collectivement d’accord sur ce à quoi il faudra renoncer, y compris parmi les gens qui pensent que des arbitrages sont absolument nécessaires.

Retrouvez cet entretien dans notre numéro 50 « À quoi devons-nous renoncer ? », disponible sur notre site.

L’idée selon laquelle il sera possible de limiter les renoncements en vertu de découplages ou de compensations est erronée. De nombreux arbitrages sont déjà opérés aujourd’hui, sauf qu’ils ne sont ni « publicisés », ni anticipés, ni démocratiques – et ils s’avèrent souvent brutaux. Il est impératif de politiser cette question et de la poser en termes de justice sociale pour ne surtout pas l’abandonner à des appareils autoritaires.

Renoncer...

Cet article est réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés

En vous inscrivant sur notre site :
* Accès aux articles abonnés pendant 7 jours
* Le numéro pdf "l'avenir sera low-tech" en cadeau

S'inscrire

S'identifier

Soutenez Socialter

Socialter est un média indépendant et engagé qui dépend de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, interroger et à se pencher sur les idées nouvelles qui peinent à émerger dans le débat public. Pour nous soutenir et découvrir nos prochaines publications, n'hésitez pas à vous abonner !

S'abonnerFaire un don

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
BASCULES 2022:
BASCULES #2
Lire le sommaire

Les derniers articles