A compléter

À 13 ans, il commercialise son imprimante braille en LEGO

Avec une boîte de LEGO, un collégien américain a confectionné la première machine low-cost qui imprime en braille. Après avoir attiré l'attention de la Silicon Valley, il va lever des fonds auprès d'Intel.

Shubham Banerjee fait son entrée dans le cercle des entrepreneurs précoces. Agé de 13 ans seulement, ce collégien a développé une imprimante braille conçue à partir d’une boîte LEGO Mindstorms EV3. Comment les malvoyants parviennent-ils à lire ? C’est la question que Shubham a posé à ses parents dans le cadre d’un projet scolaire en sciences, l’année dernière. De cette interrogation est née la Braigo : tous les soirs, après avoir terminé ses devoirs, cet inventeur en herbe en a profité pour développer son prototype, avec l’aide de son père, travaillant sur son idée parfois jusqu’à deux heures du matin.

Dans une vidéo réalisée chez lui, sans trucages, il nous fait une rapide démonstration de sa machine à destination des personnes malvoyantes et constituée de petites briques rouges et noirs. En manipulant la bête, il parvient à imprimer le mot « cat » sans trop de difficultés sur un morceau de papier. Soutenu par une très forte médiatisation, le jeune homme a reçu le récent soutien financier de la multinationale Intel. Il a d’ailleurs lancé sa propre entreprise, BraigoLabs : l’occasion de commercialiser son produit pour moins de 500 dollars, une somme environ 75 % moins chère que les imprimantes classiques. Afin de prouver l’efficacité de sa machine, celle-ci a été testée dans le centre pour personnes aveugles de la vallée de Santa-Clara à San Jose, en Californie.

 

Abonnez-vous à partir de 39€/an

S'abonner
Numéro 41 AOÛT SEPTEMBRE 2020:
Qu'est-ce qu'on attend pour effacer la dette ?
Lire le sommaire

Les derniers articles