Numéro 42

Numéro 42

Militer par temps de crises

Crises sanitaire, écologique, économique, sociale, politique... La France connaît une période de tensions inédite. Les militants, qu'ils enfilent un gilet jaune, brandissent le poing pour défendre leur retraite, ou dégonflent des pneus de SUV, semblent plus fragmentés que jamais. En l’espace d’une génération, le militantisme s’est considérablement métamorphosé, et de nombreuses interrogations traversent aujourd'hui les milieux engagés, tiraillés entre entrisme et désir de marginalité, unification et archipélisation, blocage et sabotage, intransigeance face à l'urgence ou recherche du consensus…

Version
Zone de livraison :
Frais de port :
Offert
6,50
6,50

SOMMAIRE

L'observatoire des nuisances

Malgré l’ampleur de la crise en cours et l’imminence d’autres chocs, les forces économiques et politiques qui communiaient hier dans la nécessité d’un « monde d’après » semblent surtout œuvrer à un retour rapide à l’anormal… et n'ont pas pris de vacances. À chaque numéro, Socialter se fait la vigie des événements qui font barrage au tournant vers une société plus écologique, démocratique et juste.

DOSSIER

Où en sont les militants?

Grèves étudiantes pour le climat, multiplication des ZAD et des occupations de places, Gilets jaunes ignorant les tracés des manifestations, partis et syndicats exsangues… Les formes traditionnelles du militantisme ne font plus recette. Les militants d’aujourd’hui récusent-ils les méthodes de leurs prédécesseurs ou sont-ils eux-mêmes perdus et en quête de nouvelles formes d’action ? À l’heure où résistances locales, soulèvements nationaux et agenda mondial structurent le paysage de l’engagement, où sont passés les militants ? Tour d’horizon

Burn-out militant

Ils les appellent leurs « gros coups de mou », leur « grosse fatigue», leurs « moments de découragement ». Des périodes fugaces ou durables au cours desquelles ils n’ont « plus l’énergie », gagnés par « l’envie de tout lâcher ». Pour nombre de militantes et militants, l’engagement s’avère aussi source d’usure et d’épuisement. Peut-on s’en protéger ?

« Le droit de manifester est vidé de sa substance par la violence du maintien de l’ordre »

Mains arrachées, yeux endommagés, blessures graves... Depuis quelques années, le bilan du maintien de l’ordre est, en France, de plus en plus lourd. D’où vient cette flambée de violence ? Pour Paul Rocher, auteur d’un récent livre sur les armes non létales, cette répression accrue est la réponse d’un État en voie de radicalisation face aux contestations du projet néolibéral.

Avancer sans être majoritaire

Être anticapitaliste dans une société capitaliste relève bien souvent du numéro d’équilibriste. Faut-il revendiquer ou agir ? Centraliser les luttes ou privilégier l’autogestion ? Face à un avenir parsemé de périls, la femme politique et écrivaine Corinne Morel Darleux plaide pour une vision autoréalisatrice et « archipélique » du militantisme.

Rob Hopkins, rêve général

De passage à Paris pour présenter son dernier livre en forme d’invitation Et si… on libérait notre imagination pour créer le futur que nous voulons ? (Actes Sud, 2020), le cofondateur du réseau des Villes en transition poursuit sa quête de solutions en proposant de libérer l’imagination collective.

Bloquer pour gagner

Finies les bonnes vieilles manifestations ou la grève à papa : face à la « révolution logistique » du capitalisme et aux échecs répétés des mouvements sociaux, l’heure serait-elle au blocage des flux économiques ? Défendu par de nouveaux militants, mis en pratique par les Gilets jaunes, ce mode d’action peine à entraver la grande machine anonyme mais ne manque pas de vertus.

Entrisme ou sortisme

Les militants radicaux se partagent en deux camps en matière de stratégie : ceux qui prônent la « marche à travers les institutions » et ceux qui proposent de créer des institutions concurrentes. Entrisme ou « sortisme » : un débat aussi vieux que la politique.

L'ENTRETIEN FLEUVE

« Les communautés humaines ne sont pas inégalitaires par nature »

Du néolithique à notre ère, ces dix millénaires qu’on n’évoque jamais ont bouleversé notre histoire... et pourtant nous en ignorons presque tout. L’archéologue Jean-Paul Demoule œuvre pour mieux faire connaître cette période clef qui offre un miroir critique de nos sociétés actuelles.

AVANT-GARDE

Câble ou pas cap’ ?

Prendrons-nous bientôt le téléphérique pour aller au boulot ? En France comme à l’étranger, de plus en plus de villes se tournent vers ce mode de transport traditionnellement associé aux stations de ski. S’il offre de nombreux atouts, le téléphérique urbain n’est pourtant pertinent que dans certains cas.

Santé humaine, santé animale, même combat

Devons-nous penser la santé comme un bien commun ? C’est l’objectif de l’initiative One Health, littéralement « une seule santé », qui fait le lien entre la santé animale et à la santé humaine. Gilles Salvat, chercheur en sécurité sanitaire des aliments, vétérinaire et spécialiste des zoonoses transmises par voie alimentaire, nous explicite le sens de cette démarche.

Passeur d'affiches

Graphiste et militant, Dugudus est l’importateur, en France, de la sérigraphie de rue, qui lui permet de diffuser pendant les manifestations ses truculentes affiches, incisives, drôles et toujours engagées. Un savoir-faire artistique qu’il estime en péril, et qu’il essaie de faire revivre

MACROSCOPE

Les grandes écoles à la botte des multinationales

Depuis une trentaine d’années, la nature et la multiplicité des liens entre les entreprises privées, l’université et les grandes écoles françaises ne cessent de s’étendre. Une tendance révélant non seulement le dispositif idéologique à l’œuvre, mais aussi les incohérences de certaines institutions qui initient des partenariats privés avec des sociétés polluantes tout en promouvant la transition écologique.

« Les destructions écologiques rompent le cycle du don »

Pour illustrer l’impact des activités humaines sur la biosphère, le concept de dette écologique est de plus en plus convoqué. Mais de quoi parle-t-on vraiment ? L’économiste Geneviève Azam retrace l’histoire complexe d’une notion sujette à de multiples interprétations et en analyse les effets sur notre relation au monde, entre fantasme de la monétisation et prise en compte des limites terrestres.

L'ART ET LA MATIÈRE

À rebrousse-poil

Elle manipule couleurs et textiles pour de corrosifs mélanges des genres. Rencontre dans son atelier bruxellois avec la créatrice d’un univers mutant, où prolifèrent chignons sales et excroissances de polyester.

Le temps, clé des villes

Un outil inédit développé dans un labo du CNRS, le « Mobiliscope », donne à voir l’évolution sociale, heure par heure, d’une vingtaine d’agglomérations françaises. Parce que l’espace est plus contraint que jamais, le temps devient un enjeu crucial de la fabrique urbaine.