• Entrepreneurs sociaux : Pourquoi évaluer son impact social est une nécessité

    Entrepreneurs sociaux : Pourquoi évaluer son impact social est une nécessité

    Mesurer son impact social est devenu une nécessité pour les entrepreneurs sociaux et, plus généralement, pour les dirigeants de l'économie sociale et solidaire. En ces temps de disette budgétaire, les financeurs, qu'ils soient publics ou privés, sont amenés à faire des arbitrages. Ils demandent ainsi aux porteurs de projet de prouver le retour social de leur investissement.
    >lire la suite
  • Je souhaite contribuer
  • Avoir une fondation comme actionnaire : un modèle innovant et vertueux

    Avoir une fondation comme actionnaire : un modèle innovant et vertueux

    Protéger le capital des entreprises tout en déployant une nouvelle source de financement des activités d'intérêt général, c'est possible : Ikea (Suède), Carlsberg (Danemark), Tata (Inde), Bosch ou Bertelsmann (...)
    >lire la suite
  • Financeurs et dirigeants de l'ESS : Je t'aime moi non plus ?

    Financeurs et dirigeants de l'ESS : Je t'aime moi non plus ?

    « Les financeurs ne sont pas là quand on a vraiment besoin d'eux ! », disent les uns. « Il n'y a pas assez de bons projets à financer dans l'ESS ! », rétorquent les autres. Entrepreneurs solidaires et financeurs : voilà deux univers aux rationalités différentes, qui dialoguent encore mal ou trop peu. Pourtant, sans un (...)
    >lire la suite
  • Tiers-lieu toi-même !

    Tiers-lieu toi-même !

    Tribune. Paul Richardet est chef de projets au Silicon Sentier, animateur de la Cantine et du NUMA, le Grand Lieu Intégré de l'Innovation.
    >lire la suite

Contribuez

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Imago TV : un anti-Netflix de la transition écologique et sociale

    Imago TV : un anti-Netflix de la transition écologique et sociale

    Alors que la vidéo s’impose de plus en plus comme un (...)
    >
  • À Gonesse, « on veut des lapins, pas des magasins ! »

    À Gonesse, « on veut des lapins, pas des magasins ! »

    « On a pris soin d’une terre abandonnée. (...)
    >
  • Gentification : pourquoi même les bobos quittent Paris

    Gentification : pourquoi même les bobos quittent Paris

    Cet article a été initialement publié dans le (...)
    >
  • La « cli-fi », une nouvelle façon de parler du changement climatique

    La « cli-fi », une nouvelle façon de parler du changement climatique

    Cet article a été initialement publié sur le (...)
    >
  • Internet serait-il devenu complètement fake?

    Internet serait-il devenu complètement fake?

    Et si Internet était factice ? C’est la question que (...)
    >

TOP 5 contribution

  • [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    Nous pensions entrer dans une ère heureuse de (...)
    >
  • "Nous voulons des coquelicots": une pétition contre les pesticides

    NOUS VOULONS DES COQUELICOTS Appel des 100 pour l’interdiction (...)
    >
  • Crème de la Crème : quand les échanges entre générations relancent l'innovation

    Crème de la Crème : quand les échanges entre générations relancent l'innovation

    [Contenu sponsorisé]La majorité des moments forts et (...)
    >
  • La France bientôt championne de la vente en vrac ?

    La France bientôt championne de la vente en vrac ?

    La France est aujourd’hui le pays le plus (...)
    >
  • Et si comme la Pop culture, l'économie sociale et solidaire devenait mainstream?

    Et si comme la Pop culture, l'économie sociale et solidaire devenait mainstream?

    Un peu de fraîcheur en guise de "starter" : qu'est-ce que la (...)
    >