Alain Damasio, Pablo Servigne et leurs invités vous attendent au Théâtre du Rond-Point en 2120

Alain Damasio, Pablo Servigne et leurs invités vous attendent au Théâtre du Rond-Point en 2120

Le 4 février prochain, la grande salle du Rond-Point anticipera le regard rétrospectif que nos descendants porteront sur la crise climatique et de société dont nous commençons la traversée. Une soirée fiction pour fêter l'humanité qui aura eu le courage, souhaitons-le-nous, de passer de l'anthropocène à la gaïacène, une ère où homo sapiens ne se considèrera plus comme un usager de la nature, mais comme un de ses membres. Cette soirée fiction fêtera l'ouverture du festival « Réparer le monde ? nos disques sont rayés #4 » (4-15 février), dont Socialter est partenaire depuis deux éditions.

Nous sommes le 4 février 2120. Paris est-il toujours Paris ? Des bisons broutent-ils la prairie autour du Rond-Point ? Et le théâtre est-il désormais une ferme en permaculture, un atelier low-tech ou un centre d'hébergement pour les migrants climatiques ? Pour apprivoiser l'avenir, jouons ensemble que nous sommes un siècle plus tard, réunis à nous remémorer l'effondrement et son dépassement inattendu : comment nous sommes sortis de la dissonance cognitive qui empêchait la mobilisation générale alors que l'alerte sonnait depuis des décennies ; nos stratégies de (sur)vie ; cette nouvelle façon de s'émanciper par et au-delà des technologies ; les rétromorphoses insoupçonnées du capitalisme ; le renouement au vivant en nous et hors de nous ; l'amitié, le collectif, le temps retrouvé. L'auteur SF Alain Damasio et le collapsologue Pablo Servigne viennent de planètes différentes, mais ils croient l'un comme l'autre aux vertus expérimentales de la fiction. Porteurs tout au long de la soirée de brèves narrations qui nous font toucher le basculement en cours, il en déplient les enjeux avec leurs invités (sont déjà confirmés le philosophe et pisteur de la trace animale Baptiste Morizot ; Guillaume Desjardins et Jérémy Bernard, auteurs de la série « L’Effondrement » Les Parasites/Canal+) — et avec le public. 



« Fin du monde, fin du mois, même combat ! » : un festival en attendant la mobilisation générale

Peut-on réparer notre monde en proie à une crise climatique inexorable, humilié par des inégalités exponentielles, se demande Jean-Daniel Magnin, programmateur du festival ? Réponse : 15 jours de débats, rencontres, performances, spectacles et concert final du groupe Catastrophe, pour sortir de la dissonance cognitive qui nous empêche d’agir alors que l’on sait depuis un demi-siècle. Du 5 au 15 février prochains, le festival prend rendez-vous avec, entre autres, l’essayiste Marielle Macé qui fête le retour du « nous », Eric Sadin, penseur critique de l’Intelligence artificielle, François Bégaudeau, la dessinatrice BD Emma, Juan Branco et Denis Robert qui évoquent l’état des luttes en cours. Et aussi six spectacles, dont un procès contre l’argent, un duo franco égyptien déjouant les préjugés interculturels, une performance immersive sur l’univers des data.

 

Programme détaillé et réservation sur : https://www.theatredurondpoint.fr/cycle/reparer_le_monde_-_nos_disques_sont_rayes_4/

 

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Faut-il manipuler les gens pour « sauver la planète » ?

    Faut-il manipuler les gens pour « sauver la planète » ?

    Alors même qu’il est nécessaire et urgent, dans (...)
    >
  • Michel Lussault : « La géographie du virus suit celle de l'urbanisation planétaire »

    Michel Lussault : « La géographie du virus suit celle de l'urbanisation planétaire »

    Depuis le début du confinement, vous publiez une chronique (...)
    >
  • La culture en miettes

    La culture en miettes

    Fermeture des salles de concert, cinémas, cafés, (...)
    >
  • Dette des pays pauvres : pourquoi un moratoire ne suffira pas

    Dette des pays pauvres : pourquoi un moratoire ne suffira pas

    Le 25 mars dernier, des chefs d’État africains en (...)
    >
  • Portraits d'« Invisibles » : le quotidien du personnel de nettoyage

    Portraits d'« Invisibles » : le quotidien du personnel de nettoyage

    [INVISIBLES #4] - Personnel d'entretien de Caroline (...)
    >

TOP 5 contribution

  • Philippe Bihouix : Start-up nation ? Non, low-tech nation !

    Philippe Bihouix : Start-up nation ? Non, low-tech nation !

    Low-tech : avouons que le terme n’est pas, de prime abord, (...)
    >
  • Monnaies locales : 10 leviers pour les développer à grande échelle

    Monnaies locales : 10 leviers pour les développer à grande échelle

    Le succès du film « Demain » a (...)
    >
  • Pour en finir avec l'impuissance, développons ensemble une fabrique des transitions territoriales

    Pour en finir avec l'impuissance, développons ensemble une fabrique des transitions territoriales

    Le Covid-19 sonne le glas du modèle actuel de globalisation (...)
    >
  • Zoonoses : que nous apprend le Covid-19 sur l'état de la biodiversité ?

    Zoonoses : que nous apprend le Covid-19 sur l'état de la biodiversité ?

    Un article à retrouver sur The Conversation Le monde est (...)
    >
  • Libérons l'entreprise du dogme de la

    Libérons l'entreprise du dogme de la "corporate gouvernance"

    Deux mouvements de fond sont à l’œuvre pour (...)
    >