Le hors-série spécial low-tech en kiosque le 15 mai ! Sommaire

Le hors-série spécial low-tech en kiosque le 15 mai ! Sommaire

Sommes-nous condamnés à un avenir ultra-high tech, ultra-connecté, ultra-pollué ? Alors qu'un archipel d'initiatives et d'alternatives émerge un peu partout en France et dans le monde, il est plus que jamais nécessaire d'amorcer un mouvement collectif ? Et pourquoi pas sous la bannière low-tech ? Socialter met à l'honneur le mouvement low-tech dans ce hors-série, convaincu que tout est déjà là pour penser à un meilleur monde pour demain.



L'avenir sera low-tech

Achetez le hors-série ici !



TRIBUNE

Philippe Bihouix : Start-up nation ? Non, low-tech nation !

Plutôt que de s’enfoncer toujours plus loin dans l’impasse des high-tech, si nous faisions le choix d’être la première « low-tech nation » ? La France, pour peu qu’elle prenne ce virage radical et ambitieux, pourrait devenir la vitrine exemplaire de cette indispensable révolution.


 

MANIFESTE DU LOW-TECH LAB

Pour un avenir low-tech

Alors qu’un archipel d’initiatives et d’alternatives émerge un peu partout en France et dans le monde, il est plus que jamais nécessaire d’amorcer un mouvement collectif… et pourquoi pas sous la bannière « low-tech » ?


ENTRETIEN AVEC JEAN-MARC JANCOVICI

« Nous sommes en décroissance énergétique »

Le discours contemporain sur les high-tech frise la sotériologie : celles-ci représenteraient notre salut, la rédemption face aux dégâts planétaires en cours et à venir. Une promesse qui heurte de plein fouet le mur des réalités matérielles : après deux siècles d’abondance, l’énergie s’épuise, tandis qu’il faut creuser toujours plus profond pour extraire des gisements de ressources toujours plus appauvris. Jean-Marc Jancovici, spécialiste des questions énergétiques et climatiques et président du think tank The Shift Project, fait le point sur les indispensables arbitrages qui s’imposent.


 

PARTIE 1 : SORTIR DE L’ÂGE INDUSTRIEL



UNPIMP MY RIDE

Voiture low-tech : retour vers le futur ?

Moteur électrique ou thermique, lourde ou légère, grande ou mini… Plusieurs trajectoires se profilent pour la voiture low-tech.




UNE DÉMARCHE ARCHI LOW-TECH

Vers un habitat biosourcé

Ossature en bois, murs de terre crue, ventilation naturelle : en architecture comme ailleurs, le progrès ne passe pas forcément par les technologies de pointe. Face à l’urgence climatique, des bâtisseurs réinventent des matériaux et des savoir-faire ancestraux. L’habitat du futur sera-t-il low-tech ?



LES ALTERNATIVES À L’AGRICULTURE INTENSIVE

Une agriculture à taille humaine

À l’heure de la robotisation, certains paysans et citoyens préfèrent donner vie à une agriculture écologique et cohérente. De l’aquaponie à la traction animale, les systèmes low-tech qu’ils emploient leur permettent de se réapproprier leur chaîne de production.



ENFONCER LE CLOUD

Le numérique : citadelle high-tech ?

Face à l’épuisement des métaux et de l’énergie bon marché, ainsi qu’au monopole d’une poignée de multinationales, il est temps de reprendre le contrôle de nos outils numériques. Mais ceux-ci pourront-ils être jamais low-tech ?


RASPBERRY PI

L’ordi minimaliste existe déjà

Le Raspberry Pi, un ordinateur de la taille d’une carte de crédit, en open source et ne coûtant que 35 euros, a de sérieux atouts pour lui. Parviendra-t-il pour autant à raisonner notre usage du numérique ?

LOW ENERGY

Système D comme désirable

Dans de nombreux pays en voie de développement, des citoyens se mobilisent pour répondre à leurs besoins énergétiques. Ces femmes et ces hommes rivalisent d’ingéniosité en mettant au point de savantes sources de chaleur ou d’électricité. Un état d’esprit frugal dont nos sociétés occidentales pourraient s’inspirer.



ENTRAIDE AU DÉVELOPPEMENT

Aider le Sud, inspirer le Nord

Utiliser des ressources et des savoir-faire locaux dans l’aide aux pays en voie de développement : l’idée n’est pas totalement nouvelle mais prend une autre dimension avec les low-tech.


PARTIE 2 : HOMO EX MACHINA



TECHNOCRITIQUES

François Jarrige : Inventer un récit pour les low-tech

À en croire notre imaginaire collectif, le progrès technologique serait un mouvement linéaire, une succession d’innovations toujours plus complexes, plus gigantesques. Pourtant, à plusieurs reprises au cours de l’ère industrielle, d’autres récits ont pris à contre-pied cette histoire mythique en valorisant la sobriété, la maîtrise, ainsi qu’un rapport plus riche à nos outils et au monde.


LA BIBLI-LOW-TECH

Les incontournables de la pensée low-tech

Retrouvez ici William Stanley Jevons (ci-dessous, 1835-1882) et le paradoxe de Jevons, Jacques Ellul (1912-1994) pour évoquer l’ambivalence des technologies, Ernst Friedrich Schumacher (1911-1977) à propos de la technologie à taille humaine, Nicholas Georgescu-Rogen (1906-1994) qui a théorisé la révolution bioéconomique, Lewis Mumford (1895-1990), penseur de la cité organique, ou encore William Morris (1834-1896), partisan de la désobéissance artistique.



UN CONTRE-POUVOIR POPULAIRE

Vincent Gerber : Faire de la technique un enjeu politique

Dans les discours critiques de la technologie moderne, quelques rares voix écologistes plaident pour ramener la recherche et le développement entre les mains du public. Les technologies introduites dans notre quotidien doivent être soumises à un véritable débat démocratique pour révéler leur potentiel libérateur


L’ARCHIPEL DES CONVIVIALITÉS

Thierry Paquot : De l’extension du domaine convivial

Refus du gigantisme, frugalité, horizontalité, expérimentation… La démarche low-tech plonge profondément ses racines dans l’idée de convivialité, concept clef développé par le penseur iconoclaste Ivan Illich.




PARTIE 3 : SE JETER À LOW




CULTIBUTTES ET VIBROPLANCHES

L’Atelier Paysan : des machines agricoles en open source

Depuis 2009, l’Atelier Paysan propose des stages et des plans en 3D pour permettre aux agriculteurs de se former à l’autoconstruction d’outils. Au-delà du projet technique, c’est un projet politique qui se dessine en filigrane : transmettre savoirs et savoir-faire aux cultivateurs afin qu’ils s’affranchissent de leur dépendance aux grandes industries.


OBSOLESCENCE DÉPROGRAMMÉE

Vers une économie de la fonctionnalité ?

Smartphones réparés, vêtements loués, machines reconditionnées… L’économie de la fonctionnalité pourrait-elle rendre la low-tech économiquement viable ?



TRIBUNE

Alan Fustec : Quelle place pour les low-tech dans l’entreprise du futur ?

Alors que les signaux d’un effondrement se font de plus en plus sentir, le monde de l’entreprise peine à les prendre au sérieux. Une mutation stratégique en regard des événements à venir est plus que jamais nécessaire.

 

INGÉNIEURS ET ARCHITECTES EN TRANSITION

La low-tech fait ses classes

Dans certaines écoles, une poignée d’étudiants passionnés et d’enseignants engagés tentent de proposer une vision alternative, plus durable et plus sobre, de professions dont le rôle sera déterminant dans la transition écologique.


L’ÂGE DE FAIRE

Fab labs, low-tech : une greffe possible ?

Avec leurs imprimantes 3D, leurs découpeuses laser et autres machines numériques, les fab labs symbolisent tout ce que la société a de plus high-tech. Pourtant, ces espaces d’invention, de bricole et de création peuvent devenir des lieux propices à l’épanouissement des low-tech. Exemple concret de cette complémentarité dans le fab lab de la Casemate, à Grenoble.


INSPIRATION LIBRISTE

Partager pour mieux régner

Pour avoir un réel impact, les low-tech vont devoir se diffuser au-delà des cercles militants et sortir de la marginalité. Financement et brevetage des innovations, rentabilité, relais... Les dilemmes ne manquent pas.


TINY HOUSE

Et si l’habitat de demain se nichait dans les micromaisons ?

La tiny house, maisonnette en bois montée sur une remorque, séduit de plus en plus de Français en quête de frugalité. Minimaliste, ultra-fonctionnelle et peu coûteuse, cette caravane du xxie siècle serait-elle le parfait labo d’expérimentation de l’habitat low-tech ?


FRUGALITÉ HEUREUSE

Plutôt que la smart city, bâtir la slow city

Face aux smart cities toujours plus connectées et énergivores, certaines villes préfèrent prendre un virage plus low-tech. Car si la technologie peut aider à la transition écologique, reste à l’utiliser à bon escient.



PORTRAIT : CORENTIN DE CHATELPERRON

Voguer vers l’inconnu avec enthousiasme

Corentin de Chatelperron s’est lancé dans l’aventure des low-tech il y a une dizaine d’années. Avec le Low-tech Lab et une équipe de passionnés, l’ingénieur breton poursuit une ambition optimiste : améliorer le quotidien du plus grand nombre par des innovations utiles, durables et accessibles. Rencontre, le temps d’une de ses rares escales françaises, avec un explorateur des possibles.



Soutenez-nous en vous abonnant à Socialter ! 

 


Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Jean-Marc Jancovici :

    Jean-Marc Jancovici : "­l'Europe est en décroissance ­énergétique depuis 2007"

    Cet article a été initialement publié dans le (...)
    >
  • Usul & Vincent Verzat : quand deux vidéastes engagés questionnent leur radicalité

    Usul & Vincent Verzat : quand deux vidéastes engagés questionnent leur radicalité

    Cet article a été initialement publié dans le (...)
    >
  • Objectif RIC : des citoyens lancent une consultation pour élaborer un texte de loi

    Objectif RIC : des citoyens lancent une consultation pour élaborer un texte de loi

    Trois lettres devenues le pire cauchemar d’Emmanuel Macron. (...)
    >
  • Corinne Morel Darleux : du CAC 40 à la désobéissance, portrait d'une douce radicale

    Corinne Morel Darleux : du CAC 40 à la désobéissance, portrait d'une douce radicale

    Le soleil cogne sur la façade des buildings de (...)
    >
  • Marcher ne sauvera pas le climat : la radicalisation des associations écolos

    Marcher ne sauvera pas le climat : la radicalisation des associations écolos

    Cet article a été initialement publié dans le (...)
    >

TOP 5 contribution

  • [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    Nous pensions entrer dans une ère heureuse de (...)
    >
  • "Nous voulons des coquelicots": une pétition contre les pesticides

    NOUS VOULONS DES COQUELICOTS Appel des 100 pour l’interdiction (...)
    >
  • La France bientôt championne de la vente en vrac ?

    La France bientôt championne de la vente en vrac ?

    La France est aujourd’hui le pays le plus (...)
    >
  • Et si comme la Pop culture, l'économie sociale et solidaire devenait mainstream?

    Et si comme la Pop culture, l'économie sociale et solidaire devenait mainstream?

    Un peu de fraîcheur en guise de "starter" : qu'est-ce que la (...)
    >
  • Bastien et Hugues Sibille :

    Bastien et Hugues Sibille : "Vive l'entreprise ESS libérée !"

    Ne faisons pas que la remise du rapport « L’ (...)
    >