Quand le journalisme donne envie d'agir

Quand le journalisme donne envie d'agir

Chaque semaine, la rédaction de Socialter met à l'honneur un projet innovant « financé par la foule ». Aujourd'hui, découvrez l'Impact Journalism Day, un événement dédié à l'information innovante et positive.

« C’est en utilisant la puissance des médias que nous parviendrons à faire bouger le monde. Plus on partage, plus on essaime ! Plus elle est médiatisée, plus la solution a de chances d’être financée, soutenue, dupliquée… » Ces mots sont ceux de Christian de Boisredon, entrepreneur social et fondateur de Sparknews, la première plate-forme vidéo destinée à diffuser les initiatives à impact positif. Sparknews défend un « journalisme d’impact », dont la mission est double : alerter l’opinion des problèmes que rencontre notre monde et présenter des solutions. L’objectif ? Permettre aux citoyens d’agir positivement dans la société.

 
Lancement de l’« Impact Journalism Day »

C’est de cet élan qu’est né l’Impact Journalism Day. Initié par l’équipe de Sparknews en 2013, « cet événement éditorial inédit vise à unir les rédactions du monde entier autour de la publication le même jour d’un supplément consacré aux solutions positives et innovantes. » Lors de la première édition, 22 quotidiens internationaux – dont Le Monde en France – ont répondu à l’appel, réunissant 50 millions de lecteurs.

L’édition 2014, prévue le 20 septembre prochain, rassemblera 44 rédactions de presse écrite à travers le monde, avec l’objectif de toucher 100 millions de lecteurs : « 101 projets positifs, innovants et à fort impact social » seront présentés dans les pages des quotidiens partenaires.

Comme tout projet d’envergure, celui-ci a un coût. C’est pourquoi Sparknews a lancé une campagne de financement participatif sur la plate-forme Kisskissbankbank. Il vous reste quelques jours pour devenir contributeur. Alors, ferez-vous l’actualité  ?


La page de leur campagne de crowdfunding 
(Photos © Sparknews) 

 

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Aude Lancelin : les médias sont

    Aude Lancelin : les médias sont "revenus à la situation d'avant-guerre"

    Plutôt que de vous licencier, les actionnaires (...)
    >
  • Vainqueur de la Social Cup : un

    Vainqueur de la Social Cup : un "iglou" isotherme pour venir au secours des sans-abris

    Ingénieur spécialiste des énergies (...)
    >
  • Une tente recyclable pour des festivals plus écologiques

    Une tente recyclable pour des festivals plus écologiques

    Sacs plastique, bouteilles, emballages, tentes… Les sites (...)
    >
  • Le bénévolat de compétences, une bouffée d'oxygène pour les associations

    Le bénévolat de compétences, une bouffée d'oxygène pour les associations

    Le bénévolat de compétences permet à (...)
    >
  • Et si le salut des agriculteurs était dans le crowdfunding?

    Et si le salut des agriculteurs était dans le crowdfunding?

    Florian Breton est fils de viticulteurs originaires de Perpignan (...)
    >

TOP 5 contribution

  • "Pourquoi j'ai choisi de vivre zéro déchet." Episode 1/5. Aline, 22 ans, adepte de micro-écologie.

    Dans nos sociétés hygiénistes, les (...)
    >
  • "Faire du profit pour faire du profit ne nous séduit plus!" Le cri de 500 étudiants.

    Parmi notre génération d’étudiants, (...)
    >
  • Autisme: une école pour tous, vite !

    Autisme: une école pour tous, vite !

    "Je ne suis pas autiste, je vois bien les difficultés." En (...)
    >
  • [Tribune]

    [Tribune] "Refonder le pacte démocratique par l'économie sociale et solidaire avec Benoît Hamon"

    Cette élection présidentielle exprime et (...)
    >
  • Au programme de l'école du XXIe siècle: cours de créativité, d'empathie et de connaissance de soi.

    Au programme de l'école du XXIe siècle: cours de créativité, d'empathie et de connaissance de soi.

    Créativité, connaissance de soi, (...)
    >