Quand le journalisme donne envie d'agir

Quand le journalisme donne envie d'agir

Chaque semaine, la rédaction de Socialter met à l'honneur un projet innovant « financé par la foule ». Aujourd'hui, découvrez l'Impact Journalism Day, un événement dédié à l'information innovante et positive.

« C’est en utilisant la puissance des médias que nous parviendrons à faire bouger le monde. Plus on partage, plus on essaime ! Plus elle est médiatisée, plus la solution a de chances d’être financée, soutenue, dupliquée… » Ces mots sont ceux de Christian de Boisredon, entrepreneur social et fondateur de Sparknews, la première plate-forme vidéo destinée à diffuser les initiatives à impact positif. Sparknews défend un « journalisme d’impact », dont la mission est double : alerter l’opinion des problèmes que rencontre notre monde et présenter des solutions. L’objectif ? Permettre aux citoyens d’agir positivement dans la société.

 
Lancement de l’« Impact Journalism Day »

C’est de cet élan qu’est né l’Impact Journalism Day. Initié par l’équipe de Sparknews en 2013, « cet événement éditorial inédit vise à unir les rédactions du monde entier autour de la publication le même jour d’un supplément consacré aux solutions positives et innovantes. » Lors de la première édition, 22 quotidiens internationaux – dont Le Monde en France – ont répondu à l’appel, réunissant 50 millions de lecteurs.

L’édition 2014, prévue le 20 septembre prochain, rassemblera 44 rédactions de presse écrite à travers le monde, avec l’objectif de toucher 100 millions de lecteurs : « 101 projets positifs, innovants et à fort impact social » seront présentés dans les pages des quotidiens partenaires.

Comme tout projet d’envergure, celui-ci a un coût. C’est pourquoi Sparknews a lancé une campagne de financement participatif sur la plate-forme Kisskissbankbank. Il vous reste quelques jours pour devenir contributeur. Alors, ferez-vous l’actualité  ?


La page de leur campagne de crowdfunding 
(Photos © Sparknews) 

 

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Quel bilan un an après la loi contre l'obsolescence programmée ?

    Quel bilan un an après la loi contre l'obsolescence programmée ?

    Fabriquer une machine à laver qui tombe définitivement (...)
    >
  • Un panier livré chaque semaine pour vous transformer en chef vegan

    Un panier livré chaque semaine pour vous transformer en chef vegan

    Funky Veggie, c’est l’histoire d’une rencontre (...)
    >
  • La Réserve des Arts, une caverne d'Ali Baba circulaire pour les créateurs

    La Réserve des Arts, une caverne d'Ali Baba circulaire pour les créateurs

    Une table fabriquée à partir des dalles en verre (...)
    >
  • N°18 : La créativité, le capital au XXIe siècle

    N°18 : La créativité, le capital au XXIe siècle

    Dossier. La créativité : le capital au XXIe (...)
    >
  • Deux lycéens inventent une tablette pour permettre aux sourds de percevoir les sons

    Deux lycéens inventent une tablette pour permettre aux sourds de percevoir les sons

    Une alarme à incendie retentit dans un hôtel : tous les (...)
    >

TOP 5 contribution

  • L'entrepreneur positif : le nouvel animal du XXIe siècle

    L'entrepreneur positif : le nouvel animal du XXIe siècle

    Être entrepreneur demande une curiosité permanente, un (...)
    >
  • Crise agricole : et si les éleveurs avaient déjà la solution ?

    Crise agricole : et si les éleveurs avaient déjà la solution ?

    Aujourd’hui, en France, les producteurs de lait ne peuvent (...)
    >
  • Réinventez votre business model pour servir la base de la pyramide

    Réinventez votre business model pour servir la base de la pyramide

    En 2005, C. K. Prahalad alertait les entreprises de (...)
    >
  • Transformer son association en entreprise sociale : les 5 questions à se poser

    Transformer son association en entreprise sociale : les 5 questions à se poser

    Depuis 2011, Advise for Change met en relation des jeunes (...)
    >
  • Les intrapreneurs, ces gangsters de l'entreprise

    Les intrapreneurs, ces gangsters de l'entreprise

    Des héros ? Oui, car les intrapreneurs mènent des (...)
    >