"Nous voulons des coquelicots": une pétition contre les pesticides

« Stop aux pesticides, nous voulons des coquelicots ! » : nous relayons ici le manifeste de Fabrice Nicolino, journaliste et chroniqueur à Charlie Hebdo et à La Croix, et de François Veillerette, militant écologiste à la tête du réseau européen Pesticide Action Network, contre l'utilisation des pesticides de synthèse.

NOUS VOULONS DES COQUELICOTS

Appel des 100 pour l’interdiction de tous les pesticides*


Les pesticides sont des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. Ils sont dans l’eau de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l’estomac des abeilles, dans le cordon ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes et les cerises. Les pesticides sont une tragédie pour la santé. Ils provoquent des cancers, des maladies de Parkinson, des troubles psychomoteurs chez les enfants, des infertilités, des malformations à la naissance. L’exposition aux pesticides est sous-estimée par un système devenu fou, qui a choisi la fuite en avant. Quand un pesticide est interdit, dix autres prennent sa place. Il y en a des milliers.

Nous ne reconnaissons plus notre pays. La nature y est défigurée. Le tiers des oiseaux ont disparu en quinze ans; la moitié des papillons en vingt ans; les abeilles et les pollinisateurs meurent par milliards; les grenouilles et les sauterelles semblent comme évanouies ; les fleurs sauvages deviennent rares. Ce monde qui s’efface est le nôtre et chaque couleur qui succombe, chaque lumière qui s’éteint est une douleur définitive. Rendez-nous nos coquelicots ! Rendez-nous la beauté du monde !
Non, nous ne voulons plus. À aucun prix. Nous exigeons protection.

Nous exigeons de nos gouvernants l’interdiction de tous les pesticides* en France. Assez de discours, des actes.

*de synthèse

Pour signer la pétition, cliquer ici

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Marseille, la ville qui résiste encore et toujours aux « gentrifieurs »

    Marseille, la ville qui résiste encore et toujours aux « gentrifieurs »

    Cet article a été initialement publié sous le (...)
    >
  • Les dons d'entreprises à des initiatives

    Les dons d'entreprises à des initiatives "positives" battent de nouveaux records en 2017

    Le mécénat d’entreprise a le vent en poupe. (...)
    >
  • Pourquoi rendre les voitures électriques plus autonomes est une mauvaise idée

    Pourquoi rendre les voitures électriques plus autonomes est une mauvaise idée

    Cet article est republié à partir de The (...)
    >
  • Comment les pays du Sud peuvent réinventer la transition (en 30 leçons)

    Comment les pays du Sud peuvent réinventer la transition (en 30 leçons)

    Cet article a été initialement pulié sur The (...)
    >
  • Comment la Terre peut entrer en surchauffe

    Comment la Terre peut entrer en surchauffe

    Cet article a été initalement publié sur le site (...)
    >

TOP 5 contribution

  • [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    Nous pensions entrer dans une ère heureuse de (...)
    >
  • Au programme de l'école du XXIe siècle: cours de créativité, d'empathie et de connaissance de soi.

    Au programme de l'école du XXIe siècle: cours de créativité, d'empathie et de connaissance de soi.

    Créativité, connaissance de soi, (...)
    >
  • Crème de la Crème : quand les échanges entre générations relancent l'innovation

    Crème de la Crème : quand les échanges entre générations relancent l'innovation

    [Contenu sponsorisé]La majorité des moments forts et (...)
    >
  • "Nous voulons des coquelicots": une pétition contre les pesticides

    NOUS VOULONS DES COQUELICOTS Appel des 100 pour l’interdiction (...)
    >
  • Et si comme la Pop culture, l'économie sociale et solidaire devenait mainstream?

    Et si comme la Pop culture, l'économie sociale et solidaire devenait mainstream?

    Un peu de fraîcheur en guise de "starter" : qu'est-ce que la (...)
    >