Découvrez le sommaire de notre hors-série spécial « Zéro Déchet »

Découvrez le sommaire de notre hors-série spécial « Zéro Déchet »

Le hors-série Socialter n°4, consacré au Zéro déchet et réalisé en partenariat avec Zero Waste France, sort en kiosque le 25 mai !

Cachés dans nos poubelles, oubliés, méprisés, les déchets n’ont cessé depuis deux siècles de se multiplier, de s’accumuler, s’exportant maintenant aux quatre coins du globe pour répondre aux logiques de la mondialisation. La démarche "zéro déchet" est symptomatique d’une prise de conscience collective. Mais elle ne se limite pas pour autant à la réduction ou au recyclage de nos déchets : elle questionne la société qui les génère.  

Ce hors-série, réalisé en partenariat avec Zero Waste France, décrypte les enjeux et problématiques globales liées aux déchets dans la première partie ("Vie d’ordure"), puis met en lumière toutes les initiatives collectives visant à mettre un frein à la surconsommation dans la deuxième partie ("La réduction s’organise"), avant de livrer quelques clefs pour que chacun puisse franchir le cap dans la troisième partie "Se jeter à l’eau".

 

AU SOMMAIRE




Grand entretien
Thierry Kuhn : "il faut qu’on devienne la mauvaise conscience du libéralisme."
Président d’Emmaüs France depuis 2014, Thierry Kuhn a la qualité de toujours faire dialoguer les questions environnementales, sociales et économiques. Son mouvement, fondé par l’Abbé Pierre à l’aube de la société de consommation (1949), illustre cette convergence sur le terrain. Partout, les activités d’Emmaüs installent le "zéro déchet" comme solution à la précarité et au péril écologique. Et posent en même temps la question des liens entre l’économie circulaire et le modèle économique dominant.




Tarification incitative 

Ordures ménagères : à quand une prime aux bons élèves ?
En France, la production d’ordures ménagères diminue peu au fil des années. Parmi les freins : une gestion des déchets qui n’incite pas encore à la modération. Des mécanismes incitatifs, déjà mis en place dans de nombreux pays, pourraient accélérer le mouvement.



Destination finale
Comment nos déchets se sont mondialisés ?
Où finissent les déchets que nous jetons à la poubelle ? La question se pose plus que jamais depuis que la Chine, premier importateur mondial de déchets, a annoncé début 2018 qu’elle n’accepterait presque plus aucun déchet plastique ou papier venant de l’étranger. Une décision qui crée la panique en Occident, où il va falloir trouver de nouvelles portes de sortie pour nos poubelles.




Poubellocène
Quel est l’impact des déchets sur la planète ?
De la spectaculaire décharge à ciel ouvert aux invisibles microparticules de plastique, nos déchets sous toutes leurs formes ont colonisé la planète entière, bouleversant durablement l'écosystème. D'année en année, la poubelle-monde se remplit de plus en plus vite, avec sous son couvercle un cocktail explosif pour l'environnement et le climat.  


Entretien avec Valérie Guillard
Sommes-nous prisonnier de l’accumulation ?
À en croire l’enthousiasme entourant la révolution numérique, nous serions passés d’une société de l’avoir à une société de l’usage, moins matérialiste et moins consumériste, et de fait plus écologique. Si le numérique autorise de nouvelles formes de circulation des savoirs et des biens, nous sommes cependant loins d’être sortis des logiques de l’accumulation marchande portées par la société de consommation. 





Extrémiste ou "radical chic" ?
Le zéro déchet est-il radical ?
Trop bobo pour les uns, trop radical pour les autres, le zéro déchet se trouve pris entre deux feux. Loin d’être enfermée dans une successions d’éco-gestes, cette démarche ouvre toutefois une porte vers une critique d’ensemble de la société de consommation.  



Ils innovent

Les entrepreneurs du zéro déchet
Face à l'accumulation des déchets et à la surproduction de marchandises, les différents acteurs de la société se mettent en ordre de marche. Tandis que le rôle des entreprises est souvent réduit à la dimension négative du "greenwashing" et de l'opportunisme, de nombreux entrepreneurs répondent à l'appel du zéro déchet en développant des systèmes et modèles focalisés sur la durabilité, le réemploi ou l'économie des ressources.


Tour du monde du zéro déchet

Des projets "zéro déchet" innovants naissent tous les jours au quatre coins du globe, dans les pays riches comme dans les pays en voie de développement. Socialter a fait sa sélection.  




Slow fashion
Ils racommodent la mode

Ils s’engagent pour une mode plus juste, plus circulaire, qui fabrique moins de déchets. Et proposent des alternatives à un système malade.

Numérique
Nos appareils ont plusieurs vies
Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à vouloir réparer leurs appareils numériques et électroniques, guidés par des sites de tutoriels qui vendent les pièces détachées nécessaires. Mais l’économie du réemploi et du recyclage reste incertaine, soumise aux aléas des financements publics.


Alimentaire
Les limites du modèles anti-gaspi

Depuis 2016, de nombreux aliments ont évité les bennes des supermarchés pour aller dans les assiettes des plus démunis, grâce à la loi de lutte contre le gaspillage alimentaire. En parallèle, certains ont su tirer profit de ce nouvau marché.  


 

Construction
L’architecture durable : "une générosité dans les espaces."

Julien Choppin est le cofondateur d’Encore Heureux, collectif puis agence d’architecture devenue l’une des références en matière de réemploi dans la construction. On leur doit notamment la première exposition sur le sujet, Matière grise, qui s’est tenue en 2014 au Pavillon de l’Arsenal à Paris. Cette année, Encore Heureux présentera l’exposition "Lieux infinis" au Pavillon français à la Biennale internationale d’architecture de Venise.

Mais aussi...

Déconstruction créatrice. Construction : mode de réemploi. 

Cités sans déchets. Les municipalités aussi se mobilisent. 

Entretien avec Alain Marois. Territoires zéro déchet. 




Adopte un ver de terre
La ville réduite en compost
Épluchures d'oignons, trognons de pommes, coquilles d'œufs, marc de café : les poubelles de nos cuisines débordent de déchets biodégradables qui terminent souvent dans les incinérateurs. Une ressource pourtant facilement valorisable grâce au compostage.




Un truc de bobo ?
Le zéro déchet côté budget

Pour certains, le zéro déchet ne serait qu’une mode ou un "truc de bobos" qui "coûte un bras". Mais qu’en est-il réellement ? Socialter a fait les comptes.


Témoignage
4 ans de vie (presque) sans poubelle

"Le zéro déchet ? Impossible, trop coûteux et chronophage !" Quand j’ai pour la première fois entendu parler de la réduction des déchets, j’ai été prise d’un scepticisme spontané. Fabriquer ses cosmétiques ou changer ses habitudes de shopping me  araissaient bien trop complexe. Quatre ans et de nombreuses découvertes plus tard, me voilà (presque) zéro déchet au quotidien et auteure d’un livre sur le sujet. Preuve qu’il est facile de se laisser surprendre et convaincre par la facilité de ces actions, et par les bienfaits personnels qui en découlent.




Une sale histoire
David Wahl

Dans son Sale Discours, paru en ce début d’année, l’écrivain et comédien David Wahl retourne nos poubelles. Qu’est-ce que le déchet dit de notre époque ? Rencontre avec un "causeur" engagé.

Bio-défricheurs
Éco matériaux : le nouveau Graal des designers ?

Ni cuir, ni bois, ni plastique. Les meubles et objets de Thomas Vailly sont composés de nouveaux matériaux, créés en laboratoire à partir des déchets de la culture du tournesol. Un design durable 100 % végétal.

+ Des fiches pratiques 


> En finir avec le jetable quand on a ses règles.

> Organiser un événement en limitant ses déchets.

> Comment nettoyer vos bureaux.

> Et si vos commerçants se mettaient au zéro déchet ? 







Retrouvez tous les numéros sur notre 
page abonnement.



Crédits photos/illustrations : Jean Shin, Patagonia, Romuald Hazoumé, Simon Landrein, Erwan Floch, Adam Cohn, Adrià Fruitos, Ji Yong-Ho, Sophie Palmier, Cyrus Comut. 
 

 

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Le tourisme de masse peut-il être « Zéro déchet » ?

    Le tourisme de masse peut-il être « Zéro déchet » ?

    Chaque année, les vacanciers sont plus nombreux sur les (...)
    >
  • Yánis Varoufákis : «Si je deviens un bon politicien, flinguez-moi»

    Yánis Varoufákis : «Si je deviens un bon politicien, flinguez-moi»

    Cet entretien, présenté ici dans sa version longue, (...)
    >
  • À l'Arche, on vient faire de l'artisanat après le boulot

    À l'Arche, on vient faire de l'artisanat après le boulot

    Ce soir, c’est atelier béton. Les participantes (...)
    >
  • Mobile home office : cadre sup' le jour, campeur la nuit

    Mobile home office : cadre sup' le jour, campeur la nuit

    Ils sont managers, chercheurs ou consultants. Ils ont un « vrai (...)
    >
  • Les plateformes, amies ou ennemies du freelance ?

    Les plateformes, amies ou ennemies du freelance ?

    Cet entretien a été initialement publié dans le (...)
    >

TOP 5 contribution

  • [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    Nous pensions entrer dans une ère heureuse de (...)
    >
  • "Pourquoi j'ai choisi de vivre zéro déchet." Episode 1/5. Aline, 22 ans, adepte de micro-écologie.

    Dans nos sociétés hygiénistes, les (...)
    >
  • "Faire du profit pour faire du profit ne nous séduit plus!" Le cri de 500 étudiants.

    Parmi notre génération d’étudiants, (...)
    >
  • Au programme de l'école du XXIe siècle: cours de créativité, d'empathie et de connaissance de soi.

    Au programme de l'école du XXIe siècle: cours de créativité, d'empathie et de connaissance de soi.

    Créativité, connaissance de soi, (...)
    >
  • Crème de la Crème : quand les échanges entre générations relancent l'innovation

    Crème de la Crème : quand les échanges entre générations relancent l'innovation

    [Contenu sponsorisé]La majorité des moments forts et (...)
    >